Membres | Thèses récemment soutenues

Nicolas Lainé

Thèse soutenue en janvier 2014

Coordonnées professionnelles

nicoelephant[at]gmail.com

Nicolas Lainé a soutenu sa thèse le 6 janvier 2014

 

Vivre et travailler avec les éléphants : une option durable pour la protection et la conservation de l’espèce.Enquête sur les relations entre les Khamti et les éléphants dans le nord-est de l’Inde.

 

Directeurs de thèse : Gilles Tarabout et Jocelyne Porcher (INRA)

École doctorale : Paris 10 - Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent

Année d’inscription : 2005

 

Dans un contexte de remise en cause de la présence animale au sein des sociétés humaines, cette thèse propose une analyse des conditions et des implications du vivre-ensemble entre les éléphants et les Khamti dans le Nord-Est indien. L’approche retenue se situe à la croisée de l’anthropologie des humains et des non-humains, de l’anthropologie de la nature, de l’anthropologie de la conservation, ainsi que de la sociologie et de la clinique du travail. L’enquête se base sur un travail ethnographique qui a pris en compte la participation et l’engagement intersubjectif des Khamti et des pachydermes. Elle traite des différents aspects du vivre-ensemble avec les éléphants : depuis la naissance, qui passe par la capture et la socialisation d’un éléphant de forêt, jusqu’à la manière dont évoluent et perdurent les liens initialement noués au travail. Élargissant l’objet d’étude à l’échelle nationale indienne et au sort des éléphants vivant à l’état de liberté naturelle, une réflexion est menée sur le devenir du vivre-ensemble. Les conclusions soulignent la centralité du travail dans les liens entre les Khamti et les éléphants. De manière plus générale, la thèse ouvre un questionnement sur la place des animaux dans les sociétés humaines. Concernant l’éléphant d’Asie, face aux effets pervers des projets de conservation engagés en faveur de l’espèce (menacée d’extinction) et contre les campagnes menées pour « libérer » les éléphants vivant parmi les hommes, les Khamti, en travaillant avec ces animaux, pérennisent leurs relations avec eux et apparaissent comme étant les meilleurs protecteurs des éléphants et, potentiellement, les meilleurs conservateurs de l’espèce aujourd’hui.

 

Page personnelle sur le site du laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative (LESC)

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Circulation d’artistes, d’écritures et de techniques chorégraphiques : Marius Petipa (1818-1910), entre romantisme, orientalisme et avant-garde

Colloque - Jeudi 18 octobre 2018 - 09:30À l’occasion du bicentenaire de la naissance de Marius Petipa (1818-1910) Le présent colloque international est le résultat d’une collaboration scientifique et artistique entre chercheurs, enseignants, critiques de danse et praticiens, sur la mémoire et l’ (...)(...)

Lire la suite

Circulation d’artistes, d’écritures et de techniques chorégraphiques : Marius Petipa (1818-1910), entre romantisme, orientalisme et avant-garde

Colloque - Vendredi 19 octobre 2018 - 10:00À l’occasion du bicentenaire de la naissance de Marius Petipa (1818-1910) Le présent colloque international est le résultat d’une collaboration scientifique et artistique entre chercheurs, enseignants, critiques de danse et praticiens, sur la mémoire et (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS

54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr

 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

Tél. : +33 (0)1 53 70 18 78

bibinde[at]ehess.fr

 

La collection Purushartha
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr

 

Twitter : @ceias_fr
Facebook : @ceiassouthasia