Membres | Thèses récemment soutenues

Giacomo Mantovan

Thèse soutenue en septembre 2015

Coordonnées professionnelles

gmantovan[at]gmail.com

Giacomo Mantovan est jeune docteur associé au CEIAS depuis juin 2017

[Voir la page principale de Giacomo Mantovan]

 

 

Directeur de thèse : Gilles Tarabout et Patrice Bourdelais

École doctorale : EHESS - Anthropologie sociale

Année d’inscription : 2007

 

Combattants et victimes en temps de guerre et d’exil. Violence, mémoire et subjectivité dans les récits de vie de Tamouls sri lankais en France

 

Cette thèse porte sur la mémoire et les histoires de vie de Tamouls sri lankais arrivés en France depuis les années 2000. Elle s’appuie sur une enquête ethnographique portant sur les récits de vie d’exilés, dont beaucoup ont combattu au sein de l’organisation indépendantiste des Tigres de libération de l’Eelam tamoul (LTTE), et sur les politiques d’accueil des demandeurs d’asile. Celles-ci sont étudiées à partir d’un travail de terrain mené, d’une part, dans une agence privée d’aide à la préparation du dossier de demande d’asile et, d’autre part, au Comité médical pour les exilés (COMEDE) et dans les deux institutions officielles d’accueil (OFPRA et CNDA).

Ce travail vise à appréhender l’émergence et la construction du sujet politique dans différents contextes. Il cherche à saisir le rôle des institutions, des injonctions sociales, des normes et des valeurs socioculturelles dans le façonnement des subjectivités. On tente de comprendre de quelle manière l’interprétation et le sens conféré au passé contribuent à définir ce que les exilés sont. La violence étant omniprésente dans les récits de vie examinés, on analyse comment la mise en récit du vécu s’articule avec les usages sociaux faits de la violence dans divers contextes (LTTE, institutions d’accueil, COMEDE).

On met également en lumière que la guerre n’est pas seulement un moment de désagrégation sociale, mais qu’elle entraîne une reconfiguration de l’ordre social, politique et culturel. En effet, dans une situation historique en rapide évolution (notamment l’émergence puis la défaite finale des LTTE, et l’exil) se produisent de nouvelles collectivités et de nouvelles individualités.

Enfin, on met en évidence que raconter sa propre histoire, se reconnaître ou non dans un sujet collectif, révèle notre place dans le monde : il s’agit d’une négociation de notre rapport avec les autres et avec la société où nous vivons. Il est ainsi possible d’analyser la manière dont les exilés font face à leur souffrance et reconstruisent leur vie.

Ayant examiné la formation du sujet politique dans plusieurs contextes, la thèse se termine par une réflexion sur le rôle de la mémoire, de la narration et de la violence dans la construction du soi.

 

Mots clés : violence, subjectivité, récits de vie, mémoire, exil, nationalisme, guerre civile, politiques de l’asile, exclusion, identité, Tamouls sri lankais, France.

 

Allocations et financements

 

2007-2010 | Allocation de recherche de l’EHESS

2014 | Bourse de fin de thèse du programme NExT du PRES héSam «  Dynamiques asiatiques. Échanges, réseaux, mobilités   »

Prix

2014 | EASAS (European Association for South Asian Studies)  Research Student Award pour la communication « Between Subjectivisation and Resistance : The Relationship between Sri Lankan Asylum Seekers and Asylum Courts in France », présentée lors de la 23rdEuropean Conference on South Asian Studies, University of Zurich, Zurich.

 

Dernière mise à jour le 29/05/2015

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

L’Inde au filtre du pouvoir, du regard, des rencontres

Rencontre - Vendredi 04 mai 2018 - 15:30Le 4 mai 2018, de 15h30 à 17h30, à l'EHESS (salle A737 - 54 boulevard Raspail 75006 Paris) aura lieu  la présentation de trois parutions au rayon histoire du CEIAS, en présence des auteurs.Corinne Lefèvre, Pouvoir impérial et élites dans l'Inde moghole de (...)(...)

Lire la suite

Between Conversion and Ethnography: Catholic Missionaries in South Asia (16th-18th c.)

Séminaires et conférences dans le monde - Lundi 26 mars 2018 - 10:00Ines G. Županov (directrice de recherche au CNRS, codirectrice du Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud) est professeure invitée par le South Asia Center de l'Université de Pennsylvanie du 26 mars au 5 mai 2018. Elle don (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS

54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr

 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

Tél. : +33 (0)1 53 70 18 78

bibinde[at]ehess.fr

 

La collection Purushartha
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr

 

Twitter : @ceias_fr
Facebook : @ceiassouthasia