Membres | Thèses récemment soutenues

Caroline Déodat

Docteur(e)
Thèse soutenue en juin 2016
Institution(s) de rattachement : EHESS

Coordonnées professionnelles

caroline.deodat[at]gmail.com

Directrice de thèse : Catherine Servan Schreiber

École doctorale : EHESS - Anthropologie sociale et ethnologie

Année d’inscription : 2012

 

webpage in English

Troubler le genre du "séga typique". Imaginaire et performativité poétique de la créolité mauricienne.

 

La thèse présentée est née d’un questionnement relatif à la légitimation de genres poétiques, musicaux ou chorégraphiques dont la reconnaissance institutionnelle favorise une identification nationale ou communautaire. Le « séga typique » mauricien offre un exemple de la production d'une « tradition créole nationale » dans un contexte postcolonial multiculturel. L'objet de cette thèse est d'interroger l'évidence définitionnelle du « séga typique », entendu comme étant l’héritage presque intact des pratiques de chant, de musique et de danse des esclaves noirs transmises par le biais de la tradition orale. Débutant par une analyse critique de type généalogique - de l'émergence des discours coloniaux du XVIIIe siècle relatifs à la « danse des Nègres » et au « chant des Noirs » jusqu'à la première manifestation de « séga typique » lors de « La Nuit du séga » du 24 octobre 1964 - je montre que la stabilisation de ce genre se rapporte à un processus de racialisation intrinsèquement lié à l’élaboration d’un imaginaire colonial de la créolité. L'analyse de la créolité mauricienne par l'ethnographie historique du « séga typique » est ensuite confrontée à l'étude des performances datant de 1925 et 1970 et de la poétique façonnée par les ségatier-e-s Ti Frer, Fanfan et Josiane Cassambo depuis des répertoires du « séga typique » constitués a posteriori. L’hypothèse de la performativité poétique de la créolité, émise dans une approche transdisciplinaire du « séga typique », permet de faire exploser les catégories essentialistes héritées de l'impérialisme et du colonialisme, d'introduire le rapport à l'indianité et ainsi de rompre avec une vision fixiste de la créolité mauricienne.
 

Mots-clés : anthropologie des performances, créolité, poésie chantée, pouvoir colonial, « ségatypique », île Maurice.

 

Articles dans des revues à comité de lecture

2015, « Les métamorphoses du pouvoir dans le séga mauricien : de la « danse des Nègres » au patrimoine « créole national »  », Danse et Politique in Recherches en danse, 4. [En ligne]

2014, « Les échos d’une langue indienne dans le séga mauricien », Indianité et Créolité, in Purushartha, Editions de l’EHESS., vol.32, p. 297-302.

2011, « Chanter la querelle. Le séga de Ti Frèr. (Ile Maurice - Début du XXe) », L'adresse indirecte, in Cahiers de Littératures Orales, INALCO. [En ligne]


Communications lors de colloques et journées d’études

2016, « De la fabrique du corps dansant du séga à la construction du corps de la nation mauricienne », Séminaire de Master et de Recherche 2015-2016, Sociétés de l’océan Indien, Université Paris Diderot – Paris 7 – CESSMA.

2015, « La fabrication du « sega tipik » comme tradition « nationale créole. Mises en scène touristiques et patrimonialisation d'une identité créole », avec Eglantine Gauthier, Colloque international Orchestrer la nation, Maison des Cultures du Monde.

2012 : « La patrimonialisation du séga mauricien : généalogie, mythologie, politique des origines ». Journées d'études internationales du réseau CARGO (Confluence des Anthropologues en Recherche sur la Gestuelle et l'Oralité sonores), Patrimonialisation et identités musicales. Saint-Denis, Ile de La Réunion.

2011 : « Construction de la créolité à travers une pratique poétique et musicale, exemple du séga mauricien ». Ministère de la Culture et de Communication (Direction des Patrimoines, Département du pilotage de la recherche scientifique), Paris.

2011 : « Les langues indiennes dans le séga mauricien : quelles résonances ? ». Journée d'études sur l'Océan indien occidental : Histoire, développement touristique et réseaux migratoires. Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud, EHESS, Paris.

2011 : « Du texte à la parole. Itinéraire d'une recherche en cours sur le séga mauricien » Colloque international. Anthropologie comparative des sociétés insulaires de l'Océan Indien Occidental. Terrains et théories. musée du quai Branly, Paris

2011 : « Le séga : de la transgression à l'affirmation identitaire » au GREP (Groupe de Recherche en EthnoPoétique) à l'université Paris VII –Diderot, Paris.

2010 : « Le séga, un chant de transgression : exemple des ségas de Ti Frèr (1925-1965) », dans le cadre des Rencontres scientifiques organisées par le laboratoire du SEDET (Société En Développement dans l'Espace et dans le Temps) à l'université Paris VII – Paris Diderot, Paris.

 

Diffusion de la recherche

France Culture, 20 mars 2014, La Fabrique de l'histoire, « Musiques noires », Débat historiographique sur les musiques créoles avec Caroline Déodat, Benjamin Lagarde et Yves Raibaud. http://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-l-histoire/musiques-noires-44


Financements

2012 et 2014, bourse de mission du CEIAS

2012, allocation de formation et de recherche d’une durée de six mois allouée par le Département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique de la Direction générale des Patrimoines du Ministère de la culture et de la communication

 


Dernière mise à jour le 17 août 2016

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Rencontre littéraire autour d'Amruta Patil

Rencontre - Mardi 27 juin 2017 - 18:00Le Diwan Wilson présente une Rencontre littéraire autour de l’artiste et écrivaine indienne Amruta Patil, auteure de trois romans graphiques.Amruta Patil sera en conversation, en anglais, avec Sneharika Roy (American University of Paris).La Rencontre littéra (...)(...)

Lire la suite

Raja Mandala : dans le cercle des rois

Colloque - Jeudi 08 juin 2017 - 09:00Ce colloque a pour objet la royauté comme paradigme des relations socio-politiques en Inde, et modèle du processus de « civilisation ».L’Inde et sa civilisation ont le plus souvent été appréhendées à travers l’institution des castes et le cadre conceptuel de (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS

Attention nouvelle adresse!
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr

 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

Tél. : +33 (0)1 53 70 18 79

bibinde[at]ehess.fr

 

La collection Purushartha
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr