Membres | Doctorant(e)s associé(e)s

Laurence Lécuyer

Doctorant(e)
Représentant(e) des doctorants
Institution(s) de rattachement : INALCO

Coordonnées professionnelles

laurence.lecuyer[at]yahoo.com

Direction de thèse : Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky (Inalco-CESSMA) et Sylvain Brocquet (CPAF)

École doctorale : INALCO - Langues, littératures et sociétés du monde

Année d’inscription : 2015

 

Le ghunghat : voile, statuts, corps, relations. Des discours à la pratique. Ethnographie d'un voile non confessionnel à l’épreuve de la « modernité »

 

Le ghunghat est un voile de visage extrêmement mobile observé par un nombre important de communautés dans une zone d'Inde du nord dont le terrain a prouvé qu'elle était plus étendue que la littérature ne l'entendait. Etonnamment, la pratique s'étire jusqu'en Himachal Pradesh et en Assam, et était il y a peu observée au Punjab d'où elle aurait disparu il y a une quinzaine d'années. Contre toute attente, le ghunghat, qui s''exprime généralement dans un contexte de séparation genre de l'espace et de mariage arrangée avec résidence patrilocale, était donc observé au Punjab où l'espace entre hommes et femmes est autrement distribué. Le ghunghat pose la question de la variabilité en anthropologie et des modalités de la disparition et/ou la réapparition d'une pratique sociale. Son lien intime avec les structures familiales, les systèmes de parenté, les systèmes de représentations, notamment autour du corps, en font une porte d'entrée fascinante dans l'univers anthropologique de l'Inde contemporaine, exposée aux valeurs dites "modernes" tout en conservant un attachement pluriforme avec ses formes d'organisation dites" traditionnelles", en tout cas, particulières. L'observation d'une pratique du voile non religieux et multi confessionnelle pose également la question de la politisation du voile dans d'autres contrées, et du lien fragile et sensible entre espace corporel et espace politique.

 

 

Dernière mise à jour le 20 septembre 2017

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Circulation d’artistes, d’écritures et de techniques chorégraphiques : Marius Petipa (1818-1910), entre romantisme, orientalisme et avant-garde

Colloque - Jeudi 18 octobre 2018 - 09:30À l’occasion du bicentenaire de la naissance de Marius Petipa (1818-1910) Le présent colloque international est le résultat d’une collaboration scientifique et artistique entre chercheurs, enseignants, critiques de danse et praticiens, sur la mémoire et l’ (...)(...)

Lire la suite

Circulation d’artistes, d’écritures et de techniques chorégraphiques : Marius Petipa (1818-1910), entre romantisme, orientalisme et avant-garde

Colloque - Vendredi 19 octobre 2018 - 10:00À l’occasion du bicentenaire de la naissance de Marius Petipa (1818-1910) Le présent colloque international est le résultat d’une collaboration scientifique et artistique entre chercheurs, enseignants, critiques de danse et praticiens, sur la mémoire et (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS

54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr

 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

Tél. : +33 (0)1 53 70 18 78

bibinde[at]ehess.fr

 

La collection Purushartha
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr

 

Twitter : @ceias_fr
Facebook : @ceiassouthasia