Vie scientifique | Séminaires / Conférences


	Le mémorial de Mullivaikkal : hommage aux morts et identité pan-tamoule

Le mémorial de Mullivaikkal : hommage aux morts et identité pan-tamoule

Solène SOOSAITHASAN

23 janvier 2018 | 10h - 12h

Salle AS1_24 (1er sous-sol), 54 boulevard Raspail, 75006 Paris

 

Dans le cadre de l'atelier thématique Régionalisme et cosmopolitisme : l'Inde du Sud

 

 

 

L’art et la guerre ont une relation particulière et très étroite en Asie du Sud, notamment en Inde et au Sri Lanka. Les héros sont souvent dépeints dans des fresques légendaires à travers la musique et la danse, les films. Les récits du Mahabharata et du Ramayana narrent les actions héroïques des dieux et demi-dieux. De même, les films actuels indiens racontent l’histoire d’hommes ordinaires qui se révèlent finalement être des « super-héros ». Ceux-ci défendent les intérêts de la nation vis-à-vis des criminels, des traîtres ou encore des étrangers venus semer le chaos, etc. Le même esprit anime certains types de monuments tels que des mémoriaux. L’art revêt en effet une importance cruciale dans le travail de mémoire pour exalter la lutte des « combattants de la liberté » (Freedom Fighters) du LTTE (Tigres tamouls de l’Eelam). Tel est le cas du mémorial privé de Mullivaikkal (முள்ளிவாய்க்கால்), érigé à Thanjavur, au Tamil Nadu, en Inde. Ce mémorial a été financé par des sympathisants de la mouvance du LTTE mais aussi par des chantres du nationalisme tamoul, pour la plupart actifs dans la World Tamil Confederation. Ils soutiennent la lutte des tigres tamouls et déplorent la situation des tamouls du Sri Lanka. Ce mémorial, censé ouvrir ses portes en mai 2013, pour rendre hommage aux victimes civiles du conflit sri lankais (2009) est nommé Mullaitivu Ninaivu Muttam (முல்லைதீவு நினைவு முத்தம்), c’est-à-dire le mémorial en souvenir de Mullivaikkal (Sri Lanka). Ce support artistique a permis à certaines personnalités tamoules indiennes telles que Pala Nedumaran, Nadarajah, etc. de cibler la mémoire d’un événement spécifique, en lien avec une (re)construction d’une identité pan-tamoule et/ou dravidienne.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Circulation d’artistes, d’écritures et de techniques chorégraphiques : Marius Petipa (1818-1910), entre romantisme, orientalisme et avant-garde

Colloque - Jeudi 18 octobre 2018 - 09:30À l’occasion du bicentenaire de la naissance de Marius Petipa (1818-1910) Le présent colloque international est le résultat d’une collaboration scientifique et artistique entre chercheurs, enseignants, critiques de danse et praticiens, sur la mémoire et l’ (...)(...)

Lire la suite

Circulation d’artistes, d’écritures et de techniques chorégraphiques : Marius Petipa (1818-1910), entre romantisme, orientalisme et avant-garde

Colloque - Vendredi 19 octobre 2018 - 10:00À l’occasion du bicentenaire de la naissance de Marius Petipa (1818-1910) Le présent colloque international est le résultat d’une collaboration scientifique et artistique entre chercheurs, enseignants, critiques de danse et praticiens, sur la mémoire et (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS

54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr

 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

Tél. : +33 (0)1 53 70 18 78

bibinde[at]ehess.fr

 

La collection Purushartha
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr

 

Twitter : @ceias_fr
Facebook : @ceiassouthasia