Vie scientifique | Actualités scientifiques


	Au delà du folklore : le récit sacré de Cendrillon en Afghanistan, Tadjikistan et en Iran

Au delà du folklore : le récit sacré de Cendrillon en Afghanistan, Tadjikistan et en Iran

Alessandra Fiorentini

23 mai 2019 | 15h - 17h

Salle 737, 54 boulevard Raspail 75006 Paris

 

Dans le cadre de l'atelier thématique du CEIAS « Approches anthropologiques et historiques du sensible »

 

Le matériel folklorique peut-il devenir histoire ? Cette présentation essaie de répondre à cette question à travers l’analyse des différentes versions d’un même récit sacré appelé Qissa-ye Bîbî-Seshambeh, dont la narration constitue l’élément principal d’un rituel de vœu : le « sofreh ». Aujourd’hui, sa pratique est commune à différents groupes religieux, musulmans (sunnites et chiites), zoroastriens et juifs. Rituel exclusivement féminin, il comporte deux éléments principaux : le rite et le mythe. Le rite est celui de l’invocation d’un être surnaturel pour obtenir une grâce ou une protection. On étale une nappe chargée de mets spécifiques destinés à préparer une soupe. Ce repas votif est consommé à la fin du rituel parce qu’il contient et transmet la baraka. Une fois ingéré par les participantes, il leur apportera la protection.

Le mythe consiste en une récitation sacrée du conte de fées de Cendrillon, connu en Europe comme un conte profane. Récité exclusivement par l’officiante, au rythme d’une cadence régulière, ce récit est écouté par les autres participantes très attentivement. Seul ce récit, joint à son écoute, donnera validité au rituel. C’est donc par, pour et avec le corps sensible que rite et mythe trouvent leur actualisation et sont rendus possibles.

Afin de questionner le « sens historique » de cette pratique religieuse, on mettra à l’épreuve le vocabulaire analytique, conceptuel et politique à travers lequel on analyse communément le rapport entre genre et religion : les dichotomies « religion/magie » et « orthodoxie/pratique populaire » notamment. Cela nous permettra, d’une part, d’interroger à nouveaux frais la notion de capacité d’agir des pratiquantes et, d’autre part, de saisir leur «-vision du monde ».

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

John MacGregor Murray (1745-1822): Persianate and Indic Cultures in British South Asia

Journée(s) d'étude - Mardi 28 mai 2019 - 10:00This workshop proposes to examine European engagement with Persian language and textual culture in South Asia. In Mughal India (1526-1857) and in the Princely States emerging with the decline of Mughal central power, Persian language established itse (...)(...)

Lire la suite

Bodies and Artefacts: Relics and other devotional supports in Shia societies in the Indic and Iranian worlds

Journée(s) d'étude - Lundi 27 mai 2019 - 10:00Programme (En anglais) 10:15 - Welcome Address by CEIAS Director10:20 - Opening remarks by Michel Boivin, Annabelle Collinet, Sepideh Parsapajouh  10:30 - Karen Ruffle (University of Toronto), EHESS-IISMM Invited ProfessorPresence in Absence: The For (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS

54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr

 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

Tél. : +33 (0)1 53 70 18 78

bibinde[at]ehess.fr

 

La collection Purushartha
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr

 

Twitter : @ceias_fr
Facebook : @ceiassouthasia