Publications | Nouvelles parutions


	Raconter la Partition de l’Inde

Raconter la Partition de l’Inde

Anne CASTAING
Anne Castaing (ed.)
Peter Lang,  [2019],  338 p.
Prix : 60€

Le 15 août 1947, au moment où l’Inde obtenait son indépendance, l’Asie du Sud donnait naissance à un nouvel État, le Pakistan, disloqué entre l’extrême ouest et l’extrême est du Sous-continent. Cette partition à grande échelle s’accompagna d’un exode massif des deux côtés des nouvelles frontières, donnant lieu entre communautés hindoue, musulmane et sikhe, à des massacres d’une violence inouïe perpétrés par des populations paniquées et désorientées. On parle de près d’un million de morts et de dix à douze millions de personnes déplacées, sans parler des viols, des incendies, des pillages et des dizaines de milliers de femmes kidnappées, qui entachèrent durablement l’histoire du sous-continent indien.

Il ne s’agit pas dans cet ouvrage de s’interroger sur les causes des événements tragiques de la Partition, mais plutôt d’en examiner les conséquences à long terme et de percevoir, à travers la production littéraire et artistique massive qui a suivi les années 1947-1948 et continue à la documenter et à la discuter, l’impact majeur suscité par cette fracture historique, culturelle et sociale. Cet ouvrage, composé d’articles critiques, d’entretiens et de textes littéraires en traductions inédites, propose ainsi d’examiner la Partition comme « paradigme esthétique », en identifiant tant les récurrences de sa représentation, de ses conséquences et de sa mémoire, que la variété des genres et des modes dans laquelle cette mémoire se formule. Enfin, il s’agit d’examiner les enjeux de ces représentations, tant au niveau de la culture qu’au niveau de l’Histoire et de son écriture.

Cet ouvrage, de nature inédite en France, fait écho à de nombreux travaux entrepris ces dernières décennies en Inde et dans les universités anglophones, qui visent à reconstruire l’Histoire de l’Inde au regard d’une histoire sociale et culturelle restée longtemps inexplorée.

 

Contributeurs et contributrices : Anne Casaing, Alok Bhalla, Anne Murphy, Denis Matringe, Lise Guilhamon, Christine Vial Kayser, Moinak Biswas, Paul Veyret, Amandine D’Azevedo


ISBN : 978-2-8076-1027-9
Fiche éditeur : https://www.peterlang.com/view/title/70174
EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Hélène Kessous lauréate du prix de thèse du musée du Quai Branly – Jacques Chirac 2019

Prix et distinctions -Hélène Kessous a soutenu sa thèse intitulée « La blancheur de la peau en Inde. Des pratiques cosmétiques à la redéfinition des identités » au sein du Centre d'études de l'Inde et de l'Asie du Sud à l’EHESS et sous la direction de Catherine Servan-Schreiber. C'est après une (...)(...)

Lire la suite

3e conférence Lévi-Strauss : "L'anthropologie et la paix universelle", par Heonik Kwon

Conférence - Jeudi 17 octobre 2019 - 17:00La conférence Lévi-Strauss sera prononcée cette année par Heonik Kwon professeur d'anthropologie au Trinity College (Université de Cambridge), et aura pour thème « L'anthropologie et la paix universelle ».Heonik Kwon (Université de Cambridge) est un anth (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS

54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr

 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

Tél. : +33 (0)1 53 70 18 78

bibinde[at]ehess.fr

 

La collection Purushartha
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr

 

Twitter : @ceias_fr
Facebook : @ceiassouthasia