Vie scientifique | Actualités scientifiques


	Les ahurissantes péripéties d’Hercule Hariya dans le paysage déroutant de la traduction

Les ahurissantes péripéties d’Hercule Hariya dans le paysage déroutant de la traduction

Nicola POZZA

12 février 2021 | 10h30 - 12h30

Séance en visioconférence

Pour obtenir le lien de la conférence, contactez l'équipe de coordination du projet DELI : projetdeli2015@gmail.com

 

Parmi les nombreuses fictions contemporaines en hindi qui n’ont pas (encore) retenu toute l’attention qu’elles méritent de ce côté-ci de l’Himalaya, il en est une en particulier qui ne peut que susciter étonnement et admiration à sa lecture : Hariyā harkyūlīz kī hairānī (1994), ou «L’étonnement d’Hercule Hariya» de Manohar Shyam Joshi (1933-2006). Ce petit chef-d'œuvre, qui mène son anti-héros sur les routes sinueuses et les voies mystérieuses de l’Himalaya, est captivant à plus d’un titre : en tant qu’undes premiers récits postmodernes de la littérature hindie, pour sa relecture insolite de la philosophie védantique, et pour le véritable défi qu’il représente à toute tentative de traduction. C’est sur ce dernier aspect, avec les innombrables interrogations d’ordre linguistique et culturel que ce texte soulève, que se concentrera cette présentation. La solution de facilité consisterait à rester très proche du texte hindi et à conserver tels quels les noms et concepts d'origine indienne, comme le fait le traducteur de la version anglaise. Mais que se passe-t-il lorsqu’il s’agit de traduire ce texte pour un public non indien, francophone par exemple, ignorant en grande partie les spécificités du contexte indien ? Comment traduire les dialogues empreints d’expressions dialectales? Ou les singuliers épisodes scatologiques et eschatologiques, pédantiques et védantiques, qui émaillent le récit ? Est-il seulement possible de recréer toutes les connotations de ce nom improbable qu’est «Goomalling» en trouvant un nom de lieu équivalent dans le contexte géographique de la langue cible ? Après une brève présentation de l’auteur et des lignes de force du roman, une discussion avec les participant·e·s sera proposée autour de quelques termes et passages particulièrementcomplexes à traduire, pour découvrir, si nous ne nous perdons pas en chemin, quelques réponses aux multiples défis de ce récit déroutant à plus d’un titre.

 

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Hélène Kessous lauréate du prix de thèse du musée du Quai Branly – Jacques Chirac 2019

Prix et distinctions -Hélène Kessous a soutenu sa thèse intitulée « La blancheur de la peau en Inde. Des pratiques cosmétiques à la redéfinition des identités » au sein du Centre d'études de l'Inde et de l'Asie du Sud à l’EHESS et sous la direction de Catherine Servan-Schreiber. C'est après une (...)(...)

Lire la suite

3e conférence Lévi-Strauss : "L'anthropologie et la paix universelle", par Heonik Kwon

Conférence - Jeudi 17 octobre 2019 - 17:00La conférence Lévi-Strauss sera prononcée cette année par Heonik Kwon professeur d'anthropologie au Trinity College (Université de Cambridge), et aura pour thème « L'anthropologie et la paix universelle ».Heonik Kwon (Université de Cambridge) est un anth (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS

54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr

 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

Tél. : +33 (0)1 53 70 18 78

bibinde[at]ehess.fr

 

La collection Purushartha
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr

 

Twitter : @ceias_fr
Facebook : @ceiassouthasia