Membres | Jeunes docteur(e)s

Bérénice Girard

Post-doctorant(e)

Coordonnées professionnelles

girard.berenice[at]gmail.com

Présentation

 

Bérénice Girard a soutenu sa thèse de sociologie, intitulée “Les ingénieurs, le fleuve et l’Etat. Rôle et place des ingénieurs dans un grand projet technique : la gestion du Gange”, en juillet 2019 à l’EHESS Paris. Celle-ci avait été préparée auprès du Centre d’Études de l’Inde et de l’Asie du Sud sous la direction de Roland Lardinois et Odile Henry. Elle a reçu le prix de thèse du GIS Asie 2020.

Bérénice Girard est actuellement post-doctorante au Centre de Sciences Humaines de New Delhi. Dans le cadre de l’ANR Hybridelec, ses recherches portent sur la transition vers les énergies renouvelables dans les villes indiennes. Elle s’intéresse plus particulièrement au développement de mini-réseaux électriques alimentés par des énergies renouvelables dans les petites villes et zones péri-urbaines denses, où le rythme de construction est soutenu et où les pratiques énergétiques changent rapidement.

Son précédent post-doctorat (2018-2020) était hébergé par le Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés (Université Gustave Eiffel) et le Centre for Policy Research New Delhi. Ses recherches portaient sur le district de Bhagalpur au Bihar (Inde), où l’approvisionnement en électricité via le réseau conventionnel s’est récemment amélioré après plusieurs années de défaillance. Cette amélioration, liée à un investissement public massif, bouscule le marché local de l’électricité. Celui-ci palliait les manquements du réseau conventionnel et comprenait différents types d’objets, d’activités, de régulations et d’agents. L’étude analyse ainsi comment le paysage énergétique et les marchés locaux de différentes agglomérations évoluent.

 

Publications récentes

 

(À paraître) | « Public civil engineering, an expertise from the past? Insights from a contested public utility in a time of reforms » in Vanessa Caru (dir) (2021), Engineers and Society in India from c.1850 to Present Times, New Delhi: Oxford University Press

(À paraître) | « Un ingénieur contre l’exploitation hydraulique. G. D. Agrawal et la lutte pour la protection du Gange » in Roland Lardinois et Charles Gadéa (dirs) (2021), Les ingénieurs en Inde de 1850 à nos jours. Paris: Garnier Flammarion

2018 | « Gérer des infrastructures dysfonctionnelles. Les ingénieurs et techniciens en charge des infrastructures d’assainissement à Bénarès », Tracés, n°35


 

Dernière mise à jour, le 2 mars 2021

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Hélène Kessous lauréate du prix de thèse du musée du Quai Branly – Jacques Chirac 2019

Prix et distinctions -Hélène Kessous a soutenu sa thèse intitulée « La blancheur de la peau en Inde. Des pratiques cosmétiques à la redéfinition des identités » au sein du Centre d'études de l'Inde et de l'Asie du Sud à l’EHESS et sous la direction de Catherine Servan-Schreiber. C'est après une (...)(...)

Lire la suite

3e conférence Lévi-Strauss : "L'anthropologie et la paix universelle", par Heonik Kwon

Conférence - Jeudi 17 octobre 2019 - 17:00La conférence Lévi-Strauss sera prononcée cette année par Heonik Kwon professeur d'anthropologie au Trinity College (Université de Cambridge), et aura pour thème « L'anthropologie et la paix universelle ».Heonik Kwon (Université de Cambridge) est un anth (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS

54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr

 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

 

La collection Purushartha
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr

 

Twitter : @ceias_fr
Facebook : @ceiassouthasia