Membres | Thèses récemment soutenues

Laura Silvestri

Docteur(e)
Thèse soutenue en avril 2013

Coordonnées professionnelles

silvestrilau[at]yahoo.it

webpage in English

 

Directeurs de thèse : Gilles Tarabout / Enrico Comba

École doctorale : EHESS - Anthropologie sociale et ethnologie / Università degli Studi di Torino - Scienze umane

Année d’inscription : 2008

Fluide comme de l'eau : pratiques et théories du corps en mouvement dans le  kaḷarippayaṟṟụ, art martial du Kerala

 

Scorrere come un fiume, pratiche e teorie del corpo in movimento nel kaḷarippayaṟṟụ, arte marziale del Kerala

 

L’objectif de l’étude est d’analyser comment des techniques martiales traditionnelles du sud de l’Inde, disciplines du corps liées autrefois à un ordre politique articulé en niveaux fortement hiérarchisés, sont transformées en art martial qui véhicule l’image d’un esprit régional unitaire, laïque et égalitaire, en soulignant leur valeur eshtétique et performative. Plus spécifiquement, il s’agit d’étudier ce qu’il en est des conceptions et représentations du corps et de la personne, enjeu fondamental de l’incorporation de la pratique martiale et des valeurs sociales, lors de ces transformations et réécritures. Je m’intéresse en particulier au kaḷarippayaṯṯụ ( kaḷari = lieu d’apprentissage et d’entraînement; payaṯṯụ = travail du corps qu’y est pratiqué), art martial du Kérala, dont le nom est lui-même le résultat d’un processus de revivalisme et de reconstruction qui a commencé dans les décennies précédant immédiatement la formation de l’état kéralais (1956) à l’intérieur de l’Union Indienne.

Ce projet a pris forme après l’écriture de ma Tesi di laurea (Master 2), qui analysait, sous l’angle de l’anthropologie sociale, la pratique de la médicine ayurvédique en Italie. Cette recherche montrait que les praticiens ayurvédiques italiens interprètent les causes des maladies au moyen d’une notion de la personne, et de sa place dans le monde, éminemment moderne, élaborée par des élites intellectuelles indiennes en réaction à la rencontre coloniale. Dès lors, je me suis proposée d’étudier comment ce processus de définition et de représentation mutuelle, qui a produit un discours sur le corps dépassant la dimension régionale pour se projeter sur une perspective globale, agit en Inde même.

Je me suis donc intéressée au kaḷarippayaṯṯụ, art martial du Kérala (Inde du Sud), qui partage une cosmologie semblable à celle de l’āyurvedamais qui, en étant une technique de « construction »  du corps, permet d’observer de plus près les notions et les transformations qui attirent le plus mon attention. Le processus de revivalisme et de réinterprétation de plusieurs savoirs indiens, qui s’est développé parallèlement au mouvement nationaliste et en dialogue avec les savoirs occidentaux, a transformé les techniques du kaḷarippayaṯṯụ, en grande partie secrètes, dans un art du spectacle en lui-même ou dans une technique de support à l’entraînement des artistes de danse et de théâtre, en Inde et en Occident. La définition même du kaḷarippayaṯṯụ comme art martial, qui est un résultat de ce processus, est mise en question par ceux qui voient dans les techniques martiales une simple partie d’un plus ample système de connaissance.

Publications

 

Chapitres d’ouvrages

Article “Kalarippayatt”, in Bernard Andrieu (dir.), Vocabulaire international de philosophie du corps, Tome 2, Les nouvelles recherches, Paris, L'Harmattan, 2015, ISBN: 978-2-336-30981-1.

« La meditazione, la relatività e le neuroscienze : paradigmi e immaginari scientifici tra Oriente e Occidente [La méditation, la relativité et les neurosciences : paradigmes et imaginaires scientifiques entre Orient et Occident] », in Luigi M. Lombardi Satriani (dir.), RelativaMente : nuovi territori scientifici e prospettive antropologiche [Relativité de l'esprit : nouveaux territoires scientifiques et perspectives anthropologiques], Rome, Armando, 2010, ISBN: 978-88-6081-667-2, pp. 162-179.

« Territori della giovinezza a Torino sud[Les territoires de la jeunesse à Turin Sud] », inLia Zola (dir.), Memoria del territorio, territori della memoria [Mémoire du territoire, territoires de la mémoire], Milan, Franco Angeli, 2009, ISBN: 9788856814040, pp. 109-114.

« L’universalizzazione della tradizione: la scienza della longevità [L’universalisation de la tradition : la science de la longévité] », in Laura Bonato (sous la direction de), Memoria riciclata. Riappropriazioni culturali, connessioni, prestiti [La mémoire recyclée. Reprendre, connecter, emprunter], Rome, Aracne, 2008, ISBN: 978-88-548-1546-9, pp. 141-181.

 

Articles

“Science and Religion in Traditional Indian Medicine: The Laws of Nature and the Individual in Western Ayurvedic Practice”, Proceedings of the Xth Conference of the  European Association of Social Anthropologists (EASA), “Experiencing diversity and mutuality”, Ljubljana, 26-30 August 2008, Quaderns-e. Revista de l’Institut català d’Antropologia, 12/2008b.  

“Il ciclo dell’anno e della vita a San Benedetto Belbo”, Bollettino della Società per gli Studi storici, archeologici e artistici della Provincia di Cuneo, n. 140, 2009, 1, pp. 127-134.

 

Dernière mise à jour le 2 février 2016

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Les langages de l’amour. Paroles et gestes dans les théâtres dansés de l’Inde

Journée(s) d'étude - Mardi 04 avril 2017 - 10:00Le Festival de danses indiennes Mouvements Émouvants rassemble danseurs, chercheurs et amateurs autour d’une série d’évènements annuels. Journée d’études, projections de films et documentaires, ateliers d’initiation et spectacles sont autant d’occa (...)(...)

Lire la suite

Engineers and society in India (1850 to present times)

Colloque - Lundi 27 mars 2017 - 10:00 More than any other, the profession of engineer appears to encapsulate many of the transformations affecting contemporary India today. Engineers symbolise the rise of the so- called middle classes, and the manner in which India has positioned itself as an em (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS

Attention nouvelle adresse!
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr

 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

Tél. : +33 (0)1 53 70 18 78

bibinde[at]ehess.fr

 

La collection Purushartha
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr