Actualités

Rencontre littéraire autour d'Amruta Patil

Rencontre - Mardi 27 juin 2017 - 18:00Le Diwan Wilson présente une Rencontre littéraire autour de l’artiste et écrivaine indienne Amruta Patil, auteure de trois romans graphiques.Amruta Patil sera en conversation, en anglais, avec Sneharika Roy (American University of Paris).La Rencontre littéraire se tiendra à la Maison de l'Asie et sera suivie d'un pot amical.  Entrée libre

Lire la suite

Raja Mandala : dans le cercle des rois

Colloque - Jeudi 08 juin 2017 - 09:00Ce colloque a pour objet la royauté comme paradigme des relations socio-politiques en Inde, et modèle du processus de « civilisation ».L’Inde et sa civilisation ont le plus souvent été appréhendées à travers l’institution des castes et le cadre conceptuel de l’hindouisme. Dans cette perspective d’inspiration structurale, la royauté même pouvait apparaître comme une enclave politique, sécularisée (L. Dumont). Les publications des années 1980 - 90 ont cependant remis la royauté au centre des sociétés indiennes régionales (A. Appadurai, R. Inden, N.B. Dirks, J.-C. Galey, J. Pouchepadass &H. Stern, etc.). Plus récemment, Daud Ali a renouvelé encore davantage les perspectives en acclimatant à l’Inde la notion de société de cour de Norbert Elias en lui adjoignant les apports de Foucault quant aux dispositifs étatiques.Relisant ainsi les données épigraphiques et littéraires médiévales (environ 4e - 12e siècles) comprenant la période cruciale de l’empire Gupta, il a retracé une histoire socio-culturelle plus complexe des conceptions du roi, en les inscrivant dans le cadre des relations de cour. Celles-ci constituèrent « une arène d’activités et de savoirs » ainsi qu’une matrice éthico-comportementale de longue durée, dépassant largement le rôle étroitement politique du roi.Dans la ligne de ces travaux, il s’agira de décliner plusieurs implications d’une anthropologie politique remettant la royauté – comme expérience particulière des relations socio-politiques– au centre des institutions comme des cosmologies indiennes. On se propose de relire notamment les notions antérieures de hiérarchie, d’hindouisation, de sanskritisation (M. N. Srinivas) ou encore de kshatriyaisation (H. Kulke) de groupes jugés marginaux, en recentrant ces processus sur les rois et leur cour. Enfin, plusieurs intervenants interrogeront la question de l’évolution de ce modèle royal, sous l’influence arabo-persane (sultanats, empire moghol), pendant la période coloniale, voire depuis l’abolition des royaumes dans l’Inde indépendante. Lieux :8 juin 2017 : EHESS - 54 boulevard Raspail 75006 Paris (salle 737)9 juin 2017 : musée du quai Branly - Jacques Chirac (salle de cinéma) Intervenants :Daud Ali (University of Pennsylvania) | The Spread and Appropriation of Courtly Technologies in Medieval India.Ali Anooshahr (UC Davis) | The King of Hearts: The Role of Emotions in the Early Mughal Empire.Blain Auer (Université de Lausanne) | A Culture of Royalty and the Image of the Persian King in the Delhi Sultanate.Emmanuel Francis (CEIAS) | Usages of Meykkīrttis in Cōḻa Period (10th–13th c.).Preminda Jacob (University of Maryland Baltimore County) | The Semiotics of Kingship in South India: Images of Jayalalithaa Jayaram as God Queen.Hermann Kulke (Ruprecht-Karls-Universität Heidelberg) | Convergence of Kshatriyaization and Tribalization: Courtly Rituals in Odisha.Marie Lecomte-Tilouine (LAS) | Le roi démocrate, au Népal des Panchayat (1961-1990).Tiziana Leucci (CEIAS) | Srī-Lakṣmī, Apsaras and the Indian Courtesans/Artists as Symbols of Royal Power, Prestige and Charisma.Grégory Mikaelian (Centre Asie du Sud-Est) | Silhouette du devarāja après Angkor.Raphaël Rousseleau (Université de Lausanne) | “Forest Dwellers” Vs. Court Culture: The ‘Savages’ of Urban Indian Society.Uwe Skoda (Aarhus University) | Deities, Alliances and the Power over Life and Death: Exploring Royal Sovereignty in a Former Princely State in Odisha.Audrey Truschke (Rutgers University) | Prithviraja’s Kingship on the Eve of the Indo-Muslim Rule.

Lire la suite

Histoires connectées de la danse : le cas de Jean Cébron, chorégraphe, pédagogue et passeur artistique entre l’Europe, l’Asie et les Amériques

Colloque - Lundi 29 mai 2017 - 09:00Colloque international organisé par Tiziana LEUCCI (CEIAS, EHESS/CNRS, Paris, Conservatoire ‘Gabriel Fauré’ Les Lilas-Est Ensemble) et Pierre-Philippe MEDEN (Université de Lyon, Maison des Sciences de l’Homme, Paris Nord) « Il (Jean Cébron) était tellement précis ; ce n’était donc pas évident d’expérimenter des choses avec toutes les barrières qu’il nous mettait. La personne qui m’a le plus appris !» Pina Bausch, dans : Walter Vogel, Pina, L’Arche, Paris 2014 : 27. Le présent colloque a pour but d’analyser la circulation des artistes, ainsi que les interactions culturelles entre l’Europe, l’Asie, les États-Unis et l’Amérique Latine, à travers le parcours exemplaire du danseur, chorégraphe, peintre et pédagogue français, Jean Cébron (né à Paris, en 1927). Formé en Europe et aux Etats Unis à la danse classique et moderne, indienne et javanaise, Jean Cébron a travaillé comme danseur, professeur et chorégraphe dans plusieurs pays. Ainsi, par l’apprentissage de ces diverses traditions chorégraphiques passées au crible de sa propre sensibilité, Jean Cébron a élaboré une méthode personnelle alliant rigueur technique et lyrisme, bien visible grâce à une gestualité poétique hautement expressive. Après divers séjours dans des écoles de danse et de théâtres d’Opéra à Londres, New York et Santiago du Chili, Cébron a enseigné quelques années à l’Accademia Nazionale di Danza de Rome, avant de succéder à son maître Kurt Jooss (1901-1979) comme professeur de la Folkwangs Tanzchule à Essen, en Allemagne. Cette école était alors un vivier de danseurs et chorégraphes désormais célèbres, tels que Pina Bausch (1940-2009), avec laquelle il a cosigné plusieurs compositions, mais aussi Susanne Linke (1944) et de nombreux autres artistes.  Le colloque rassemblera en premier lieu, et pour la première fois, des anciens élèves de Jean Cébron (V. Heinen, M. Iglesias-Breuker, T. Leucci, B. Libonati, E. Tedde), à leur tour danseurs, chorégraphes et enseignants, ainsi que des historiens et anthropologues de la danse, spécialistes des traditions chorégraphiques européennes, américaines et asiatiques (T. Leucci, E. Randi, R. Viviani). À travers l’exemple de Jean Cébron, intervenants et public discuteront des interactions entre artistes, mais aussi entre techniques et méthodes chorégraphiques, depuis la fin du XIXe siècle jusqu’à nos jours. Le colloque abordera, entre autres, la question de la transmission des techniques de danse, la circulation des artistes entre plusieurs continents, l’élaboration dialogique des leurs savoirs chorégraphiques mais aussi la censure, la dissidence, la résistance ou encore l’exil suite aux persécutions politiques et raciales. Les interventions seront complétées par de précieux entretiens et documents visuels inédits, ainsi que des extraits de films et documentaires d’époque. Ce premier événement, qui privilégie la parole des élèves, ouvre un projet de recherche qui inclura d’autres colloques et journées d’étude autour de l’œuvre de Jean Cébron et son apport à la danse et au théâtre contemporains. Nous espérons ainsi pouvoir reconstituer une partie des histoires connectées (selon la formule de Sanjay Subrahmanyam & Serge Gruzinski) de la danse, qui restent encore mal connues (du fait des histoires nationales), et éclaircir les enjeux de ces rencontres et dialogues fructueux entre les artistes d’origines et de traditions variées. 

Lire la suite

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Genre et nations partitionnées

Colloque - Jeudi 14 décembre 2017 - 09:15Les colloque international "Genre et nations partitionnées" est organisé par Anne Castaing (CNRS/CEIAS) et Benjamin Joinau (Hongik University/CRC)La « communauté imaginée » qu’est la nation mobilise les symboles les plus archétypaux pour se représenter da (...)(...)

Lire la suite

Representing Political Representation in India

Journée(s) d'étude - Jeudi 30 novembre 2017 - 09:00La journée d'études "Representing Political Representation in India" est organisée dans le cadre du programme ANR-DFG (New) political representative claims: a global view (France, Germany, Brazil, India, China). Session I. Président : Yves Sinto (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS

Attention nouvelle adresse!
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr

 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

Tél. : +33 (0)1 53 70 18 79

bibinde[at]ehess.fr

 

La collection Purushartha
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr