Membres | Doctorant(e)s statutaires

Aurélie Méric

Doctorant(e)
Institution(s) de rattachement : EHESS

Coordonnées professionnelles

aurelie.meric[at]gmail.com

Directeur de thèse : Jean-Claude Galey

École doctorale : EHESS - Anthropologie sociale et ethnologie

Année d’inscription : 2009

 

webpage in English

 

Tresser le monde, nouer le monde. La fabrication des offrandes dans le village de Tenganan Pegeringsingan (Bali)

 

Mon travail de thèse a pour point de départ la description et l’analyse de la fabrication des offrandes dans un village balinais, Tenganan Pegeringsingan, situé dans le district de Karangasem à l’est de l’île.

Il s’appuie d’une part sur les objets conservés par le Musée du quai Branly et d’autre part ceux étudiés pendant un travail de terrain. Mon objectif est de cerner l’ensemble des conceptions présidant à leur utilisation et la manière dont elles agissent efficacement, ie. rendre compte de la manière dont le système de représentations des habitants de Tenganan permet de penser leurs rapports aux « objets naturels » (Descola 2014 : 159) à travers l’usage de matériaux spécifiques et de techniques de fabrications particulières.

En m’éloignant d’une approche strictement herméneutique (Geertz 1973) de l’étude des offrandes, cela me permet de repenser le lien entre les habitants du village de Tenganan et leur territoire, qui s’enracine dans une essence commune. En suivant le mouvement de ces objets et leur partage – que j’intègre dans le processus de fabrication conçu comme un flux ininterrompu – j’établis la manière dont les habitants de Tenganan tressent leur relation à un territoire, leur permettant d’assurer la pérennité de la communauté et son statut vis-à-vis du reste de l’île de Bali.

Mon travail vise à une meilleure compréhension du système socio-religieux balinais en approfondissant l’analyse sémiotique des objets qui, si elle n’est pas erronée, n’en demeure pas moins insuffisante pour comprendre les façons dont ces objets sont constitués et circulent en étant intentionnellement chargés. Ces derniers, observés à travers le prisme des techniques de fabrication (eg. la répétition en écho de petits éléments d’offrande constitutifs d’une autre plus grande dont la composition est identique), la manière dont ils circulent et le traitement qui leur est réservé (le partage des reliefs notamment), permettent de comprendre qu’ils ne sont pas uniquement objets de délectation esthétique pour les dieux ou les hommes ni seulement des éléments porteurs de sens. Ce système permet donc d’inclure l’ensemble des sphères de l’univers tel qu’il est conçu par les Balinais : le monde des ancêtres - localisé dans les hauteurs (kaja), montagnes et volcans ou sources d’eau - le monde d’en bas (kelod) - monde des morts et lieu de l’indéterminé (la mer), de l’entropie mais aussi de la possibilité de reproduction – et le monde des hommes à l’intersection de ces deux polarités, toujours tenté par le désordre et tendant vers l’unité mais en quête d’équilibre (Méric 2014 ; 2016). Les offrandes sont soumises au même régime analogique régissant les différents niveaux du cosmos : elles circulent de l’amont vers l’aval, des dieux vers les hommes. Elles sont des processus vitaux en elles-mêmes et leur fabrication est un apprentissage continuel du monde. Ces objets, en étant faits, font aussi faire. Les offrandes entérinent un rapport particulier au monde, un rapport des hommes au territoire et dont ils font partie intégrante. La perception des manifestations rituelles où apparaissent (souvent en grand nombre) les offrandes s’appuie sur un cadre analytique conçu dès l’arrivée des européens à Bali et développé par la suite, y compris par les ethnologues qui ont voulu expliciter leur usage. Cela pose la question du régime ontologique dans lequel les Balinais évoluent, interagissent avec la nature et constituent l’ensemble des idées manifestées matériellement dans les offrandes pour rendre compte de ce que l’on peut nommer, à la suite de T. Ingold, une « cosmologie vécue » (Ingold 2013 : 18).

 

Terrains

Septembre 2013 | Étude de terrain dans le village de Tenganan Pegeringsingan (Bali, Indonésie)

Etude du rite passage des garçons et des filles.

Janvier/décembre 2012 | Étude de terrain dans le village de Tenganan Pegeringsingan (Bali, Indonésie).

Avec le soutien de la Bourse du Cercle Lévi-Strauss, Musée du quai Branly.

Observation et étude du cycle cérémoniel.

Recueil des pratiques d’offrande auprès des femmes du village.

 

Publications

 

2016 | MERIC, A. « La fabrication des offrandes à Tenganan Pegeringsingan (Bali) et la mise en mouvement du monde », Moussons, 28, pp. 147-187.

2014 | MERIC, A. « Offrandes et objets rituels collectés par Louis Berthe et Claudine Friedberg à Tenganan Pegeringsingan: la collection du musée du quai Branly, Musée du quai Branly ».

 

Colloques/Journées d’études

29 Juin-2 Juillet 2017 | The European Society for Oceanists (ESfO), « Experiencing Pacific Environments »

Co-coordinatrice du panel « Place(s) for Innovation ? Enduring and Changing Materials in the Pacific ».

“Old-style people, old-style pratices ? Making offerings in a balinese village”.

22 novembre 2016 | Labex Les passés dans le présent, Journée doctorale « Comment chercher aujourd’hui le passé ? Travailler les archives dans un contexte numérique »

"Mission(s) Musée: Le travail de recomposition des fonds des missions Marcel Griaule au Musée du quai Branly Jacques Chirac, dans le cadre du projet du Labex Les passés dans le présent : « À la naissance de l’ethnologie française: les missions ethnographiques en Afrique subsaharienne (1928-1939)”.

9-11 Septembre 2015 | 5ème Congrès Asie-Pacifique

Co-coordinatrice de l’atelier « Matériaux et valeur(s): l’efficacité technique en question ».

“L’univers est un grand homme et l’homme un petit univers ». La réalisation des offrandes à Tenganan Pegeringsingan (Bali) comme reflet d’un système de pensée et d’action”.

22 Septembre 2011 | Conférence au Salon de lecture Jacques Kerchache, Musée du quai Branly

“Tenganan Pegeringsingan : l’herbier rituel d’un village Bali Aga. Présentation de la collection de supports d’offrandes et d’objets rituels collectes par Claudine Friedberg et Louis Berthe (1962)”.

 

Activités

Juin 2017 - Décembre 2017 | Société des Océanistes, Musée du quai Branly, Paris

Secrétaire de la Société des Océanistes.

Juillet 2014/Décembre 2014 - Janvier 2016 | Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Ingénieure d’études, chargée de l'analyse des sources et de l'identification des ressources documentaires au musée du quai Branly (Missions ethnographiques Abyssinie, Dakar-Djibouti, Lebaudy-Griaule, Sahara-Cameroun, Sahara-Soudan) pour le LABEX Les passés dans le présent pour projet de création du portail documentaire « À la naissance de l’ethnologie française: les missions ethnographiques en Afrique subsaharienne (1928-1939) » :

Identification des fonds d’archives, de photographies et d’objets produits et collectés par ces différentes missions et conservés au Muséum d’Histoire Naturelle et au Musée du quai Branly.

Travail de comparaison des fonds photographiques du Musée du quai Branly et de la Bibliothèque Eric de Dampierre afin de délimiter les fonds communs aux deux institutions.

Réalisation de documents de travail à partir des bases TMS (The Museum System) du Musée du quai Branly afin de classer les photographies et les objets en fonction des critères de trajets des missions et des intérêts scientifiques des différents membres des missions.

Travail de correction et d’enrichissement des informations relatives aux fonds photographiques (recherche des cotes anciennes des photographies, ajout/correction des toponymes et dates de prises de vue, replacement des clichés reliés de manière erronée à certaines missions).

Février 2014/Décembre 2014 – Mars 2015/Décembre 2015 | Muséum National d’Histoire Naturelle, Paris

Technicienne d’information documentaire et de collections patrimoniales.

 Classement du fonds d’archives scientifiques et administratives de Claudine Friedberg, ethnobotaniste et Professeur émérite au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris dans l’optique de le déposer dans différentes institutions.

Tri et préparation à la numérisation du fonds de photographies réalisées lors des différents terrains (Pérou, Timor, Bali) entre 1959 et 1975.

Travail de mise en légende et datation des photos numérisées.

Mars/Août 2010 | CREM (Centre de Recherches en Ethnomusicologie), Nanterre

Ingénieure d’études chargée de la mise en valeur des archives sonores (Timor, Java, Bali, Batulanteh) déposées par les ethnologues Louis Berthe et Claudine Friedberg.

Travail d’inventaire, de recherche et de mise en correspondance des textes traditionnels bunaq (Timor) collectés par L. Berthe et C. Friedberg avec les archives sonores, collectées par ces deux ethnologues dans les années cinquante et soixante et maintenant conservées par le CREM de Nanterre.

Correction des informations relatives aux enregistrements de la base de données du CREM.

 

 

Dernière mise à jour le 1er décembre 2017

 

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Questionner la ville intelligente en Inde

Journée(s) d'étude - Mardi 25 septembre 2018 - 09:1523ème journée annuelle du CEIAS Organisation : Anna Dewaele (CEIAS) et Loraine Kennedy (CNRS / CEIAS) Lancée dans la continuité des grands programmes urbains du gouvernement central indien, la Smart City Mission (SCM) a été inaugurée par le Pre (...)(...)

Lire la suite

25e Conférence européenne sur les études sud-asiatiques

Colloque - Vendredi 27 juillet 2018 - 09:45L’ECSAS (European Conference on South Asian Studies) est un colloque international et multidisciplinaire, organisé tous les deux ans par l’European Association for South Asian Studies. C’est la plus prestigieuse manifestation scientifique en Europe pour (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS

54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr

 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

Tél. : +33 (0)1 53 70 18 78

bibinde[at]ehess.fr

 

La collection Purushartha
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr

 

Twitter : @ceias_fr
Facebook : @ceiassouthasia