Membres | Thèses récemment soutenues

Michaël Bruckert

Thèse soutenue en décembre 2015
Discipline : Géographie

Coordonnées professionnelles

michael.bruckert[at]gmail.com

Directeur de thèse : Gilles Fumey (Université Paris - Sorbonne)

Co-directrice de thèse : Blandine Ripert

École doctorale : École doctorale de géographie de Paris

Année d’inscription : 2011

La consommation de viande en Inde du Sud : prégnance des cultures alimentaires et diffusion d’une transition nutritionnelle dans un contexte de mondialisation

 

Savoir comment nourrir le monde suppose de savoir comment le monde se nourrit. De nombreux pays du Sud semblent actuellement traverser une transition nutritionnelle, c’est-à-dire le passage d’une alimentation majoritairement végétale à une alimentation plus carnée. L’Inde présente pourtant un modèle particulier : le processus de mondialisation, cause supposée de cette transition, y rencontre un socle alimentaire végétarien enchâssé dans des pratiques d’ordre religieux. De fait, les Indiens consomment aujourd’hui environ 5 kg de viande par an là où les Chinois en avalent plus de 50 kg.

En étudiant le cas-limite de l’Inde, cette thèse de géographie propose d’interroger le concept de transition nutritionnelle. Une étude comparative entre 4 à 5 villes du Tamil Nadu, selon un gradient d’urbanisation et d’ouverture à des influences extérieures, devra mettre en lumière la recomposition des représentations afférentes à l’animalité et à la viande. L’étude locale de cette supposée rupture devra être complétée par une approche à l’échelle nationale. Il faudra alors mettre en exergue les bouleversements culturels que cette transition impliquerait ainsi que les modalités de sa diffusion géographique. L’étude des rhétoriques identitaires cristallisant ces mutations constituera le cœur de ce travail. Les nombreux enjeux politiques, économiques, agronomiques, territoriaux, écologiques et sanitaires ne seront pas non plus négligés.

Derrière l’analyse de l’évolution d’une culture alimentaire, c’est la tension, dans un contexte de mondialisation, entre une uniformisation et une fragmentation des pratiques et des consommations qui sera analysée.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Hélène Kessous lauréate du prix de thèse du musée du Quai Branly – Jacques Chirac 2019

Prix et distinctions -Hélène Kessous a soutenu sa thèse intitulée « La blancheur de la peau en Inde. Des pratiques cosmétiques à la redéfinition des identités » au sein du Centre d'études de l'Inde et de l'Asie du Sud à l’EHESS et sous la direction de Catherine Servan-Schreiber. C'est après une (...)(...)

Lire la suite

3e conférence Lévi-Strauss : "L'anthropologie et la paix universelle", par Heonik Kwon

Conférence - Jeudi 17 octobre 2019 - 17:00La conférence Lévi-Strauss sera prononcée cette année par Heonik Kwon professeur d'anthropologie au Trinity College (Université de Cambridge), et aura pour thème « L'anthropologie et la paix universelle ».Heonik Kwon (Université de Cambridge) est un anth (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS

54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr

 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

Tél. : +33 (0)1 53 70 18 78

bibinde[at]ehess.fr

 

La collection Purushartha
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr

 

Twitter : @ceias_fr
Facebook : @ceiassouthasia