Membres | Associé(e)s

Vanessa Caru

Chargé(e) de recherche
Institution(s) de rattachement : CNRS

Coordonnées professionnelles

vanessacaru[at]hotmail.com

webpage in English

 

Vanessa Caru est actuellement en poste à l’Institut Français de Pondichéry

Présentation

 

Ancienne élève de l’ENS-Lyon et professeure agrégée d’histoire, Vanessa Caru a soutenu en décembre 2010 une thèse portant sur « Le logement des travailleurs et la question sociale, Bombay (1850-1950) ». Elle y réfute une approche longtemps prédominante dans le domaine de l’histoire urbaine des mondes coloniaux, selon laquelle l’urbanisme colonial est un processus imposé par le haut, par un pouvoir présenté comme un bloc homogène. Elle a ainsi montré dans ce travail combien le gouvernement colonial est perméable à l’agitation sociale, qu’il tente de juguler en construisant des immeubles pour loger la main d’œuvre industrielle. L’intervention des autorités dans ce domaine a favorisé l’émergence de nouvelles revendications et de nouveaux modes d’organisation, avec la création de syndicats de locataires des classes populaires. L’étude de ces mobilisations, et notamment le rôle qu’y jouent les syndicats, les partis ouvriers et les mouvements « intouchables » vise à compléter l’analyse des formes et des processus de la politisation des travailleurs, qui s’était jusqu’à présent limitée à la sphère du travail.

Ses recherches actuelles portent sur l’histoire sociale du personnel indien du Ministère des Travaux Publics (Public Works Department) dans la présidence de Bombay, entre 1875 et 1950. Elle s’intéresse notamment à la question de la mobilité sociale, permise ou non, par l’émergence de cette nouvelle profession.

Elle a coordonné le projet ENGIND ("Ingénieurs et société en Inde coloniale et post-coloniale") financé par le programme blanc de l'ANR qui s’est clôturé en juin 2017.

 

Elle est par ailleurs associée au projet STARS (Studies in Tamil  Studio Archives and Society)

 

Équipe de recherche

 

2014-2017 | Coordinatrice du programme ENGIND - Ingénieurs et société en Inde coloniale et post-coloniale

2010-2013 | Membre de l’équipe « Politiques socio-économiques et restructurations territoriales »

 

Mots clés

 

Histoire de l’Inde des XIXe – XXe siècles

Histoire urbaine (Inde)

Histoire sociale (Inde)

Histoire des mobilisations populaires (Inde)

Histoire des métiers (Inde)

 

Publications

Ouvrages

2013 | Des toits sur la grève. Le logement des travailleurs et la question sociale, Bombay (1850-1950), Paris, Armand-Colin, 432p.


Chapitres d’ouvrage

2013 | Articles « Dharma Kumar », « Tanika Sarkar » et « Lotika Varadarajan », in Didier B., Foulque A. et Calle-Gruber M. (dir.), Le Dictionnaire des créatrices, Paris, Éditions des Femmes.

2012 | « D’apparentes coïncidences. Bombay, les expériences métropolitaines et la question du logement des travailleurs, 1896-1926 », in Enders A. et Bensimon F. (dir.), Le Siècle britannique. Variations sur une domination globale, Presses Universitaires de Paris Sorbonne, Paris,  p. 87-112.

2011 | « The Making of a Working-Class Area, The Worli BDD chawls (1922-1947) », in Adarkar N. (dir.), Galleries of Life :The chawls of Bombay, Imprint one, Gurgaon,  p. 26-36.

 

Articles

2016 | Introduction à la traduction du texte de Ranajit Guha, « Quelques questions concernant l’historiographie de l’Inde coloniale », Tracés. Revue de Sciences humaines [En ligne], 30 | 2016, consulté le 15 avril 2016. URL : http:// traces.revues.org/6478 ; DOI : 10.4000/traces.6478, p. 189-193.

2013 | « Des ajustements de circonstance. L’État colonial, le mouvement nationaliste et les lois de contrôle des loyers (Bombay, 1918-1928) », in Le Mouvement Social, n°242, mars 2013, p. 81-95.

2011 | « Où se loge le politique ? Mouvement des locataires et politisation des subalternes, Bombay (1920-1940) », in Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, Vol. 58, n° 4, p. 71-92.

2011 | « Marquage urbain et reconquête sociale. Les quartiers ouvriers de Bombay et le traitement des « zones insalubres » (1893-1914), in Diaspora, Presses Universitaires du Mirail, p. 51-61.

2010 |« Pouvoir colonial et conflictualité ouvrière. L’exemple du logement ouvrier à Bombay (années 1890-1920) », in Les Cahiers de l’histoire, n° 111, p. 51-62.

2007 | « La fabrique du logement ouvrier à Bombay : réalisations publiques et pratiques habitantes (1898-1926) », in Histoire Urbaine, n°19, juillet 2007, p. 55-76.

 

 

 

Dernière mise à jour le 27 septembre 2017

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

L’Inde au filtre du pouvoir, du regard, des rencontres

Rencontre - Vendredi 04 mai 2018 - 15:30Le 4 mai 2018, de 15h30 à 17h30, à l'EHESS (salle A737 - 54 boulevard Raspail 75006 Paris) aura lieu  la présentation de trois parutions au rayon histoire du CEIAS, en présence des auteurs.Corinne Lefèvre, Pouvoir impérial et élites dans l'Inde moghole de (...)(...)

Lire la suite

Between Conversion and Ethnography: Catholic Missionaries in South Asia (16th-18th c.)

Séminaires et conférences dans le monde - Lundi 26 mars 2018 - 10:00Ines G. Županov (directrice de recherche au CNRS, codirectrice du Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud) est professeure invitée par le South Asia Center de l'Université de Pennsylvanie du 26 mars au 5 mai 2018. Elle don (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS

54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr

 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

Tél. : +33 (0)1 53 70 18 78

bibinde[at]ehess.fr

 

La collection Purushartha
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr

 

Twitter : @ceias_fr
Facebook : @ceiassouthasia