Membres | Statutaires

Vanessa Caru

Chargé(e) de recherche
Institution(s) de rattachement : CNRS

Coordonnées professionnelles

vanessacaru[at]hotmail.com

webpage in English

Présentation

 

Ancienne élève de l’ENS-Lyon et professeure agrégée d’histoire, Vanessa Caru a soutenu en décembre 2010 une thèse portant sur « Le logement des travailleurs et la question sociale, Bombay (1850-1950) ». Réfutant une approche longtemps prédominante dans le domaine de l’histoire urbaine des mondes coloniaux, selon laquelle l’urbanisme colonial est un processus imposé par le haut, par un pouvoir présenté comme un bloc homogène, elle a montré dans ce travail combien le gouvernement colonial est perméable à l’agitation sociale, qu’il tente de juguler en construisant des immeubles pour loger la main d’œuvre industrielle. L’intervention des autorités dans ce domaine a favorisé l’émergence de nouvelles revendications et de nouveaux modes d’organisation, avec la création de syndicats de locataires des classes populaires. L’étude de ces mobilisations, et notamment le rôle qu’y jouent les syndicats, les partis ouvriers et les mouvements « intouchables » vise à compléter l’analyse des formes et des processus de la politisation des travailleurs, qui s’était jusqu’à présent limitée à la sphère du travail.

Ses recherches actuelles portent sur le rôle accordé à la technique dans le gouvernement des sociétés urbaines de l’Inde contemporaine, réflexion qu’elle entend mener à partir de l’étude d’un groupe professionnel, les ingénieurs des travaux publics à l’époque coloniale.

Elle coordonne le projet ENGIND ("Ingénieurs et société en Inde coloniale et post-coloniale") financé par le programme blanc de l'ANR : http://engind.hypotheses.org/

 

 

 

Équipe de recherche

 

Mots clés

  • Histoire de l’Inde des XIXe – XXe siècles
  • Histoire urbaine (Inde)
  • Histoire des mobilisations populaires (Inde)
  • Histoire des métiers (Inde)

 

Publications

Ouvrages

 

Chapitres d’ouvrage

  • Surun I. (dir.), Les sociétés coloniales à l’âge des empires (1850-1950), Paris, Atlande, 2012

  • « D’apparentes coïncidences. Bombay, les expériences métropolitaines et la question du logement des travailleurs, 1896-1926 », in Enders A. et Bensimon F. (dir.), Le Siècle britannique. Variations sur une domination globale, Presses Universitaires de Paris Sorbonne, Paris, 2012, p. 87-112.

  • « The Making of a Working-Class Area, The Worli BDD chawls (1922-1947) », in Adarkar N. (dir.), Galleries of Life :The chawls of Bombay, Imprint one, Gurgaon, 2011, p. 26-36.

 

Articles

  • « Des ajustements de circonstance. L’État colonial, le mouvement nationaliste et les lois de contrôle des loyers (Bombay, 1918-1928) », in Le Mouvement Social, n°242, mars 2013, p. 81-95

  • « Où se loge le politique ? Mouvement des locataires et politisation des subalternes, Bombay (1920-1940) », in Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, Vol. 58, n° 4, 2011, p. 71-92.

  • « Marquage urbain et reconquête sociale. Les quartiers ouvriers de Bombay et le traitement des « zones insalubres » (1893-1914), in Diaspora, Presses Universitaires du Mirail, 2011, p. 51-61.

  • « Pouvoir colonial et conflictualité ouvrière. L’exemple du logement ouvrier à Bombay (années 1890-1920) », in Les Cahiers de l’histoire, n° 111, 2010, p. 51-62.

  • « La fabrique du logement ouvrier à Bombay : réalisations publiques et pratiques habitantes (1898-1926) », in Histoire Urbaine, n°19, juillet 2007, p. 55-76.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Les langages de l’amour. Paroles et gestes dans les théâtres dansés de l’Inde

Journée(s) d'étude - Mardi 04 avril 2017 - 10:00Le Festival de danses indiennes Mouvements Émouvants rassemble danseurs, chercheurs et amateurs autour d’une série d’évènements annuels. Journée d’études, projections de films et documentaires, ateliers d’initiation et spectacles sont autant d’occa (...)(...)

Lire la suite

Engineers and society in India (1850 to present times)

Colloque - Lundi 27 mars 2017 - 10:00 More than any other, the profession of engineer appears to encapsulate many of the transformations affecting contemporary India today. Engineers symbolise the rise of the so- called middle classes, and the manner in which India has positioned itself as an em (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS
190-198 avenue de France
75013 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr
 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

Tél. : +33 (0)1 53 70 18 78

bibinde[at]ehess.fr

 

La collection Purushartha
190-198 avenue de France 75013 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr