Membres | Associés

Jackie Assayag

Directeur de recherche
Institution(s) de rattachement : CNRS

Coordonnées professionnelles

assayag[at]ehess.fr

Présentation

 

Philosophe et anthropologue de formation, Jackie Assayag est directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) à l'École des Hautes études en sciences sociales à Paris, membre du Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations (LAIOS) et chercheur associé au Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud (CEIAS). Travaillant au croisement de l'anthropologie, de l'histoire, de la sociologie et des sciences politiques, il conduit également une réflexion à la fois critique, politique et éthique, mais aussi  comparative sur les sciences sociales.

Jackie Assayag is Senior Research Fellow at the National Centre of Scientific Research (CNRS), member of the LAIOS (EHESS-MSH) and affiliated at the CEIAS (EHESS), Paris. He has worked extensively on anthropology, sociology, history and politics in modern South Asia, but also from a comparative perspective.

He is the author of La Colère de la déesse décapitée:  traditions, cultes et pouvoirs dans le Sud de l’Inde (1992), L'Inde fabuleuse: Le charme discret de l’exotisme français (XVIIe-XXe siècles) (1999), L'Inde. Désir de nation (2001), At the Confluence of Two Rivers: Muslims and Hindus in South India (2004), La Mondialisation vue d’ailleurs. L'Inde dés-Orientée (2005), and the editor of Altérité et identité : islam et christianisme en Inde (1998 ), The Resources of History: Tradition, Narration, Nation in South Asia (1999), La possession en Asie du Sud: parole, corps, territoire  (1999), At Home in Diaspora: South Asian Intellectuals and the West (2003), Remapping Knowledge. The Making of South Asian Studies in India, Europe and America (19th-21st centuries) (2004), Globalizing India. Perspectives from Bellow (2005), Sismographie des terreurs. Traumatisme, muséographie et violence de masse (2007), Miroirs transatlantiques. Circulation et malentendus féconds en sciences sociales entre les Etats-Unis et l’Europe (2007). He has published around one hundred articles and teaches on « World Orders and Disorders. Inquiry, Scale,Criticism » at the EHESS.

 He is currently working on a comparative analysis and theorical discussion of violence, terrors and genocides, and raises questions about the difficult challenges for modernity constituted by extreme violence and other mass crimes.  

Principales publications

  • La colère de la déesse décapitée. Traditions, cultes et pouvoir dans le Sud de l’Inde (CNRS éd. 1992)

  • Au confluent de deux rivières : Musulmans et hindous dans le Sud de l'Inde (EFEO 1995)

  • L'Inde fabuleuse. Le charme discret de l’exotisme français (XVIIe-XXe siècles) (Kime 1999)

  • L'Inde : désir de nation (O. Jacob 2001)

  • La mondialisation vue d'ailleurs : l'Inde désorientée (Seuil, 2005)

  • Penser les sciences sociales.  Anthropologie, histoire, politique (Aux Lieux d’Etre, 2008)

 

Coordinations d’ouvrages collectifs

  • Altérité et identité : islam et christianisme en Inde (EHESS 1998)

  • The Resources of History : tradition, nation et narration  (EFEO, 1999)

  • La possession en Asie du Sud. Parole corps, territoire (EHESS 1999)

  • At Home in Diaspora. South Asians Scholars and the West (Permanent Black 2003 & Indiana Univ. Press 2003),

  • Remapping Knowledge. The Making of South Asian Studies in India, Europe and America (19th-20th Centuries) (Threessays 2004)

  • Globalizing India. Perspectives from Bellow (2005)

  • Sismographie des terreurs. Traumatisme, muséographie et violence de masse (2007)

  • Miroirs transatlantiques. Circulation et malentendus féconds des sciences sociales entre les Etats-Unis et l’Europe (2007)

Enseignement

  •  Séminaire, « Ordres et désordres du monde. Enquête, échelle, critique », à l’EHESS.

Thèmes de recherches actuels

  •  « Géographie des terreurs » : étude comparative et théorique des violences extrêmes, des massacres et des génocides, dans leurs rapports équivoques à la modernité. Cet « objet » de recherche s’appuie sur le caractère irréductible de la politique qui est en définitive la violence.

Key words :

  • globalization / nation(alism)
  • violence / genocides – cultures and multiple modernities 
  • Religion and Politics
  • India / South Asia
  • epistemology and social sciences
EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Les langages de l’amour. Paroles et gestes dans les théâtres dansés de l’Inde

Journée(s) d'étude - Mardi 04 avril 2017 - 10:00Le Festival de danses indiennes Mouvements Émouvants rassemble danseurs, chercheurs et amateurs autour d’une série d’évènements annuels. Journée d’études, projections de films et documentaires, ateliers d’initiation et spectacles sont autant d’occa (...)(...)

Lire la suite

Engineers and society in India (1850 to present times)

Colloque - Lundi 27 mars 2017 - 10:00 More than any other, the profession of engineer appears to encapsulate many of the transformations affecting contemporary India today. Engineers symbolise the rise of the so- called middle classes, and the manner in which India has positioned itself as an em (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS
190-198 avenue de France
75013 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr
 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

Tél. : +33 (0)1 53 70 18 78

bibinde[at]ehess.fr

 

La collection Purushartha
190-198 avenue de France 75013 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr