Membres | Associés

Brigitte Sébastia

Chercheur indépendant
Institution(s) de rattachement : Institut Français de Pondichéry

Coordonnées professionnelles

bsebastia[at]yahoo.fr

Page personnelle

Recherches

 

Mes recherches anthropologiques sur l’Inde ont été menées spécifiquement au Tamil Nadu. Dans un premier temps, elles se sont intéressées à l’indigénisation du catholicisme à travers deux cultes très réputés, ceux de la Vierge de Velankanni et de Saint Antoine de Padoue de Puliyampatti, qui ont été explorés dans mes trois travaux universitaires à l’EHESS (diplôme, DEA, thèse de doctorat). Le sanctuaire de Puliyampatti, renommé pour les qualités exorcistes et thaumaturges attribuées à saint Antoine, attire une forte population de patients souffrant de pathologies psychiatriques ou de troubles psychiques. Les rituels religieux qui y sont pratiqués pour vaincre les esprits perçus comme les agents responsables des troubles mentaux et du malheur, a permis d’orienter mes recherches vers l’anthropologie médicale et de me rapprocher d’un domaine que je connaissais relativement bien puisque j’avais travaillé pendant près de vingt années dans le paramédical.

L’anthropologie médicale est la discipline dans laquelle mes recherches actuelles s’inscrivent. Elles concernent la santé mentale ainsi que le siddha (médecine traditionnelle du Tamil Nadu) et les maladies métaboliques inhérentes au changement nutritionel. Mes travaux sur la santé mentale ont surtout consisté à finaliser la recherche menée à Puliyampatti dans le cadre de la thèse soutenue en décembre 2004. J’envisage de poursuivre ces travaux en m’intéressant aux patients affectés de longue date par une lourde pathologie de type schizophrénie, syndrome bipolaire, profonde dépression, pour questionner la relation patient-famille, le parcours thérapeutique ainsi que la diversité des traitements.

Jusqu’à récemment, mes recherches sur le siddha se sont intéressées à la diversité de la pratique et du savoir de cette médecine en comparant le milieu institutionnel et traditionnel, et à la fabrication des médicaments au niveau gouvernemental, industriel et traditionnel. A partir des observations que j’ai menées dans ce champ médical, deux thèmes me sont apparus pertinents et appropriés pour permettre une collaboration dans des équipes de chercheurs explorant ces sujets à travers des approches différentes ou sur des aires culturelles différentes. Le premier thème concerne les différentes modalités de transmission et de l’acquisition du savoir médical siddha ainsi que le profil et les motivations des personnes qui cherchent à acquérir ce savoir. Le second explore la place détenue par les médecines indiennes, siddha et ayurveda, dans le traitement des maladies métaboliques inhérentes au changement d’alimentation et de mode de vie qui affecte aujourd’hui, à des degrés variables, toutes les catégories de la population. Pour aborder ce second thème, je m’intéresse aux thérapies proposées et innovées par les médecines traditionnelles pour répondre à la demande, aux comportements alimentaires des patients, aux conceptions sur les aliments qui sont centraux dans le traitement de ces maladies et dans la thérapeutique des médecines traditionnelles indiennes, ainsi qu’à la manière dont l’image du corps (corps beau/corps sain) est perçu dans la culture indienne.

 

Ateliers thématiques

 

Affiliations

 

Publications

Ouvrages :

 

Articles et chapitres de livres :

 

Publications à venir

  • 2009    “The last resort. Why patients with severe mental disorder go to the therapeutic shrines in India” in B. Sébastia (ed.) Restoring Mental Health in India. Pluralistic Approaches. Pluralistic therapies and concepts. New Delhi, Oxford University Press.  

  • 2009   “Governmental institution versus associations. Multifaceted expression of siddha in Tamil Nadu”. In H. Naraindas, L. Pordié, V. Sujatha (eds.), Institutionalising Cure. Contemporary Forms of Medicine in India. New Delhi, Oxford University Press.

  • 2009    “Des médicaments en voie de passer les frontières. L’avenir de la médecine siddha”. Revue de l’anthropologie des connaissances

  • 2009   “La psychiatrie en Inde : Réflexions autour de l’indianisation des pratiques (1965- 1985)”. L’Homme (numéro spécial sur la psychiatrie dirigé par Samuel Lézé)

 

Direction d’ouvrages

  • 2009  Restoring Mental Health in India. Pluralistic Approaches. Pluralistic therapies and concepts. New Delhi, Oxford University Press.

 

Documents visuels

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Les langages de l’amour. Paroles et gestes dans les théâtres dansés de l’Inde

Journée(s) d'étude - Mardi 04 avril 2017 - 10:00Le Festival de danses indiennes Mouvements Émouvants rassemble danseurs, chercheurs et amateurs autour d’une série d’évènements annuels. Journée d’études, projections de films et documentaires, ateliers d’initiation et spectacles sont autant d’occa (...)(...)

Lire la suite

Engineers and society in India (1850 to present times)

Colloque - Lundi 27 mars 2017 - 10:00 More than any other, the profession of engineer appears to encapsulate many of the transformations affecting contemporary India today. Engineers symbolise the rise of the so- called middle classes, and the manner in which India has positioned itself as an em (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS
190-198 avenue de France
75013 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr
 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

Tél. : +33 (0)1 53 70 18 78

bibinde[at]ehess.fr

 

La collection Purushartha
190-198 avenue de France 75013 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr