Membres | Statutaires

Emmanuel Francis

Chargé(e) de recherche
Institution(s) de rattachement : CNRS

Coordonnées professionnelles

190 avenue de France 75013 Paris - bureau n°664

manufrancis[at]gmail.com

webpage in English

Présentation

 

Diplômé en philologie classique, en philologie et histoire orientales, docteur en langues et lettres de l’Université catholique de Louvain, Emmanuel Francis est historien, sanskritiste tamoulisant, épigraphiste et manuscriptologue. Ses recherches se concentrent sur le pays tamoul et couvrent notamment les thématiques suivantes : 

L’idéologie de la dynastie des Pallava (IVe-IXe siècles, Inde du Sud). Les sources épigraphiques et iconographiques montrent que les Pallava ont articulé un discours royal sinon polémique, du moins divergent par rapport à la conceptualisation brahmanique de la société et de la royauté. La dynastie est en effet présentée comme issue d’une lignée de brahmanes qui embrasse progressivement la carrière des guerriers et accède à la fonction royale. Les Pallava prétendent ainsi unir les pouvoirs « spirituel » et « temporel », que l’idéologie brahmanique distingue comme deux instances séparées, représentées respectivement par le brahmane et par le guerrier.

Le discours politique en langue tamoule à l’époque prémoderne. À l’encontre du modèle de « vernacularisation » proposé par Sheldon Pollock (The Language of the Gods in the World of Men, 2006), selon lequel les langues vernaculaires indiennes seraient devenues des langues littéraires à l’imitation du modèle sanskrit, il existe une forte continuité entre la poésie héroïque (Puṟam) du corpus tamoul du Caṅkam (début du premier millénaire) et le discours politique en tamoul qui prend son essor vers l’an mil avec les éloges épigraphiques tamouls versifiés (meykkīrtti). Cette continuité est attestée par plusieurs jalons (éloges épigraphiques ; Nantikkalampakam, un poème du IXe siècle de la cour des Pallava).

Les premières inscriptions d’Indonésie. Ce corpus de douze inscriptions sanskrites, datant du milieu du premier millénaire et attribuées aux rois Mūlavarman (Est de Bornéo) et Pūrṇavarman, révèle des formes spécifiques de « localisation », à savoir l’adaptation locale de l’influence indienne : des poteaux sacrificiels (yūpa) commémorent des dons et non plus des sacrifices ; les empreintes de pieds d’un être vénérable sont offerts à la dévotion, mais il ne s’agit pas des pieds d’une figure divine, mythique ou ancestrale, mais de ceux d’un personnage bien vivant, à savoir le roi.

Histoire culturelle et sociale de langue tamoule. Depuis les premiers poèmes de la littérature du Caṅkam (premiers siècles de notre ère pour les plus anciens) jusqu’à l’apparition de la prose moderne (XIXe siècle), en passant par un riche corpus épigraphique (plus de 30 000 inscriptions, dont des éloges royaux), par des légendes de monnaie, par des grammaires, par des commentaires de la littérature classique, par des textes chrétiens (catéchisme, traductions de la bible), la langue tamoule a été enregistrée sur divers supports (pierre, métal, feuille de palme), a servi des buts variés et a été l’objet de conceptions changeantes. Elle est devenue au XXe siècle un des éléments fondateurs de l’identité tamoule. L’histoire sur le temps long des manifestations, des usages et des conceptions de la langue tamoule éclaire ce long cheminement et met au jour le rôle déterminant de diverses figures (poètes, rois, lettrés, élites locales, missionnaires chrétiens, administrateurs coloniaux).

Les manuscrits du Tirumurukāṟṟuppaṭai. Le Tirumurukāṟṟuppaṭai, composé peut-être au VIIe siècle de notre ère, est un poème en tamoul à la gloire du dieu Murukaṉ. Il appartient tout à la fois au corpus dit du Caṅkam et au canon shivaïte tamoul (Tirumuṟai). Grâce à la collection numérique de manuscrits rassemblés par l’EFEO, le CSMC et NETamil, la production de l’édition critique du Tirumurukāṟṟuppaṭai est engagée. Ces manuscrits donnent en outre accès à des paratextes particulièrement riches et à des métatextes (commentaires) particulièrement nombreux, dont l’étude est en cours.

 

Mots-clés

 

Histoire du pays tamoul
Littérature tamoule classique
Histoire de la langue tamoule
Epigraphie de l’Inde du Sud
Manuscrits tamouls
Tirumurukāṟṟuppaṭai
Eloges royaux en sanskrit et en tamoul
Hindouisme
Idéologie royale
Indianisation

 

Ateliers thématiques

 

2014-2018 | Coordinateur de l'atelier Regionalisme et cosmopolitisme

 

Enseignements

 

2004–2009   Séminaires Introduction à l’épigraphie tamoule, L’inscription de Trichy (Tamil Nadu), Introduction aux études tamoules, Les inscriptions pallava du Temple du Rivage à Māmallapuram, Inscriptions du pays tamoul, Praśasti et Meykkīrttide Rājendra Ier Cōḻa : éloges royaux sanskrits et tamouls du XIème siècle, Introduction au tamoul moderne parlé, Post-graduat interuniversitaire Questions spéciales d’indologie du Fonds National de la Recherche Scientifique (Belgique), Université catholique de Louvain, Louvain-la-Neuve & Fondation Universitaire, Bruxelles

2009–2010 Cours hebdomadaire THEO 1341 : Hindouisme, Faculté de théologie, Université catholique de Louvain

03/2010  Cycle de cours THEO 2839 : Royauté en Inde du Sud. Les Pallava, rois et brahmanes, entre humanité et divinité en tant que titulaire de la Chaire Baron Satsuma de Civilisations de l’Extrême-Orient, Institut orientaliste, Faculté de philosophie, arts et lettres, Université catholique de Louvain

10–11/2010   Cycle de cours Art and Epigraphy of Tamil Nadu, Universitas Indonesia, Jakarta

 

Bibliographie sélective

 

« Tamil through Epigraphical Lenses » [Review Article de Murugaiyan (ed., 2012), New Dimensions in Tamil Epigraphy: Select Papers from the Symposia held at EPHE-SHP, Paris in 2005, 2006 and a Few Invited Papers]. Indo-Iranian Journal 58 (2015), p. 49-69.

« Royal and Local Bhakti under the Pallavas ». Dans Mapping the Chronology of Bhakti. Milestones, Stepping Stones, and Stumbling Stones. Proceedings of a Workshop held in Honour of Paṇḍit Varadadesikan, p. 97-133. Édité par Valérie Gillet. Pondicherry : Institut français de Pondichéry & École française d’Extrême-Orient (collection « Indologie » n° 124), 2014.

[avec Charlotte Schmid] The Archaeology of Bhakti I. Mathurā and Maturai, Back and Forth. Édité par Emmanuel Francis & Charlotte Schmid. Pondicherry : Institut français de Pondichéry & École française d’Extrême-Orient (Collection « Indologie » n° 125), 2014. XIII-366 p. dont 93 ill.

[avec Charlotte Schmid] « Introduction: Towards and Archaeology of Bhakti ». Dans The Archaeology of Bhakti I. Mathurā and Maturai, Back and Forth, p. 1-29. Édité par Emmanuel Francis & Charlotte Schmid. Pondicherry : Institut français de Pondichéry & École française d’Extrême-Orient (Collection « Indologie » n° 125), 2014.

« “Woe to Them!”: The Śaiva Curse Inscription at Mahābalipuram (7th century ce) ». Dans The Archaeology of Bhakti I. Mathurā and Maturai, Back and Forth, p. 176-223. Édité par Emmanuel Francis & Charlotte Schmid. Pondicherry : Institut français de Pondichéry & École française d’Extrême-Orient (« Collection Indologie » n° 125), 2014.

Le discours royal dans l’Inde du Sud ancienne. Monuments et inscriptions pallava (IVème-IXème siècles). Volume 1 : Introduction et sources. Louvain-la-Neuve : Université catholique de Louvain (Publications de l’Institut Orientaliste de Louvain n°64), 2013. XLII-319 p. dont 254 ill., 5 cartes et 3 plans.

 

Dernière mise à jour le 29/05/2015

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Rencontre littéraire autour d'Amruta Patil

Rencontre - Mardi 27 juin 2017 - 18:00Le Diwan Wilson présente une Rencontre littéraire autour de l’artiste et écrivaine indienne Amruta Patil, auteure de trois romans graphiques.Amruta Patil sera en conversation, en anglais, avec Sneharika Roy (American University of Paris).La Rencontre littéra (...)(...)

Lire la suite

Raja Mandala : dans le cercle des rois

Colloque - Jeudi 08 juin 2017 - 09:00Ce colloque a pour objet la royauté comme paradigme des relations socio-politiques en Inde, et modèle du processus de « civilisation ».L’Inde et sa civilisation ont le plus souvent été appréhendées à travers l’institution des castes et le cadre conceptuel de (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS

Attention nouvelle adresse!
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr

 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

Tél. : +33 (0)1 53 70 18 78

bibinde[at]ehess.fr

 

La collection Purushartha
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr