Membres | Doctorants statutaires

Eglantine Gauthier

Doctorant(e)
Institution(s) de rattachement : EHESS

Coordonnées professionnelles

eglauthier[at]hotmail.fr

Directrice de thèse : Catherine Servan Schreiber

École doctorale : EHESS – Anthropologie sociale et ethnologie

Année d’inscription : 2013

 

webpage in English

De cadencer à danser "zip en ler" : hexis corporelles, esthétiques scéniques et enjeux identitaires et patrimoniaux autour de la danse séga à l'île Maurice

 

Le séga mauricien est une pratique polymorphe, à la fois musique, chant et danse, née sous la période esclavagiste des sociétés de plantations dans l’océan indien. Découlant des pratiques festives serviles des esclaves d’origine africaine et malgache, le séga est devenu un spectacle et un fait social transcommunautaire à l’île Maurice à partir du milieu du XXe siècle. Apprécié de toutes les communautés ethnico-religieuses de l’île, le séga mauricien traditionnel, ou sega tipik, a été très récemment inscrit (novembre 2014) sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel (PCI) de l’UNESCO.

Il est possible d’observer danser en amateur les Mauriciens sur la cadence du séga dans divers contextes tels que sur la plage, dans les soirées de mariages, d’anniversaires, pour la Pâques et en d’autres occasions. Comment cette danse se transmet-elle ? La place accordée à la danse séga parmi l’ « entertainment » et/ou la création mauricienne du spectacle, et le statut des danseurs professionnels, sera également analysée. L’objectif de cette recherche relève à la fois de l’étude de l’apparition et la transformation de pratiques et savoir-faire dansés en diachronie, que de la réception des pratiques au sein de la société mauricienne.

Ma recherche doctorale porte ainsi sur l’étude de l’identité culturelle mauricienne à travers l’analyse anthropologique de la danse dans le séga mauricien. Ce sujet est à la croisée de l’étude des arts du spectacle et de la problématique identitaire et patrimoniale. Le cas particulier de l’île Maurice, marqué par la fragmentation multiculturaliste et le communalisme, implique un questionnement différencié par rapport aux sociétés créoles et post-esclavagistes de l’Atlantique.

 

 

Communications dans des colloques 

 

2014, « L’ancrage d’une réputation érotique dans le séga mauricien : de cadencer à danser “zip en ler” ». Colloque international. Érotisme et sexualité dans les arts du spectacle. Réseau Arts du spectacle vivant et ethnoscénologie, MSH Paris Nord

 

Contributions à des revues, publications :

 

(2015 à paraître), « La construction d’une identité culturelle à travers la valorisation d’un héritage ancestral complexe : la patrimonialisation du sega tipik mauricien », in Revue Internationale d’Ethnographie, N°6.

2015, « Fieldwork in Mauritius », in CEIAS Newsletter, N°10-Spring 2015, 

 

Rapports pour des institutions

 

2014, Le rôle des Mauriciens de France dans la diffusion du séga, rapport d’enquête de terrain élaboré pour l’attribution d’une allocation de formation et de recherche par le département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique de la Direction générale des patrimoines du Ministère de la culture et de la communication

 

Formations

 

2015, Formation à la vidéo de recherche sur les traites, les esclavages et leurs héritages organisée par le Centre International de Recherche sur les Esclavages (CIRESC)/CNRS.

 

Financements

 

2014, bourse de mission du CEIAS

2014, allocation de formation et de recherche d’une durée de six mois allouée par le département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique de la Direction générale des patrimoines du Ministère de la culture et de la communication

 

Dernière mise à jour le 29/05/2015

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Les langages de l’amour. Paroles et gestes dans les théâtres dansés de l’Inde

Journée(s) d'étude - Mardi 04 avril 2017 - 10:00Le Festival de danses indiennes Mouvements Émouvants rassemble danseurs, chercheurs et amateurs autour d’une série d’évènements annuels. Journée d’études, projections de films et documentaires, ateliers d’initiation et spectacles sont autant d’occa (...)(...)

Lire la suite

Engineers and society in India (1850 to present times)

Colloque - Lundi 27 mars 2017 - 10:00 More than any other, the profession of engineer appears to encapsulate many of the transformations affecting contemporary India today. Engineers symbolise the rise of the so- called middle classes, and the manner in which India has positioned itself as an em (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS
190-198 avenue de France
75013 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr
 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

Tél. : +33 (0)1 53 70 18 78

bibinde[at]ehess.fr

 

La collection Purushartha
190-198 avenue de France 75013 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr