CECI n'est pas EXECUTE 2019-2025 | DHARMA - The Domestication of “Hindu” Asceticism and the Religious Making of South and Southeast Asia

Recherche | Projets et programmes financés

2019-2025 | DHARMA - The Domestication of “Hindu” Asceticism and the Religious Making of South and Southeast Asia

Financeur

ERC (Synergy 2018)

Coordinateur

Emmanuel FRANCIS (CRCN, CNRS, CEIAS, UMR 8564, EHESS & CNRS)

Partenaires

École française d’Extrême-Orient, Paris (Arlo GRIFFITHS)

Humboldt-Universität, Berlin (Annette SCHMIEDCHEN)

Università degli Studi di Napoli L’Orientale (Florinda DE SIMINI)

 

La religion connue aujourd’hui sous le nom d’« hindouisme » est la principale religion de la plus grande démocratie du monde, l’Inde. Mais l’histoire des institutions « hindoues » ne se limite pas à l’Inde. DHARMA abordera l’histoire de l’« hindouisme » dans une perspective comparative, en se concentrant sur la période du 6ème au 13ème siècle. Durant cette période, le golfe du Bengale a connu, par voie de mer, des échanges culturels intenses. Le processus d’« indianisation » qui en a résulté, marqué notamment par la diffusion de l’« hindouisme », du système d’écriture indien et du sanscrit, langue sacrée de l’Inde, a touché une grande partie du sud et du sud-est asiatique.

Le terme sanscrit DHARMA peut désigner la loi cosmique, maintenue tant par les dieux que par les hommes. Mais il est aussi souvent utilisé, par métonymie, pour faire référence aux nombreuses fondations et donations instituées pour soutenir le DHARMA. Le projet DHARMA a pour ambition d’éclairer le processus d’« institutionnalisation » de l’« hindouisme » en examinant le rôle de différents agents, des rois et des nobles aux prêtres, aux moines et aux communautés locales. Le projet met l’accent sur le contexte social et matériel de l’« hindouisme » en adoptant une approche multirégionale, multiscalaire et multidisciplinaire, afin de créer une véritable synergie de la recherche sur l’Asie du Sud et du Sud-Est prémodernes.

Le projet, fondé sur la corrélation et la contextualisation de sources écrites (inscriptions et manuscrits) et de sources matérielles provenant de temples et autres types de sites archéologiques, sera conduit par quatre équipes. Trois d’entre elles, constituées sur une base régionale, se concentreront respectivement sur les inscriptions et les sites archéologiques du sud de l’Inde tamoulophone (A), du centre et du nord-est de l’Asie du Sud jusqu’au Myanmar actuel (B) et de l’Asie du Sud-Est insulaire et continentale (C). Une quatrième équipe, transversale (D), se concentrera sur les textes transmis par la tradition manuscrite.

Les inscriptions sont les principales sources de l’histoire de l’Asie du Sud et du Sud-Est prémodernes, mais ne sont pas toutes accessibles et encore moins dans un format permettant un traitement informatique. Pour la recherche comparative à grande échelle, rendre les inscriptions de l’Asie du Sud et du Sud-Est disponibles dans une base de données numériques est donc un objectif central de ce projet. Les manuscrits d’Asie du Sud et du Sud-Est, en général écrits sur feuilles de palmier, contiennent pour leur part de riches archives textuelles pertinentes pour l’histoire de l’« hindouisme ». Le projet produira des éditions et traductions de textes restés jusqu’à présent inédits et donc inexploités par la recherche historique. Il s’agit notamment de descriptions des pratiques religieuses ainsi que de prescriptions, qui concernent tant la religiosité laïque que la vie religieuse dans les temples et les monastères. En ce qui concerne les vestiges archéologiques, des études et des fouilles sur des sites connus pour leur richesse archéologique seront entreprises au Bangladesh, au Cambodge et en Indonésie. Il s’agira là de confronter culture matérielle et données textuelles.

 

Mot clés

épigraphie, philologie, archéologie, humanités numériques

Atelier thématique 

Régionalisme et cosmopolitisme : textualités tamoules

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

“Conversion” Religions and Multi-Religious Entanglements in South Asia (8th to 19th c.): Contexts and Perspectives

Journée(s) d'étude - Jeudi 25 avril 2019 - 09:00Religious conversion and coexistence are concepts at the forefront of contemporary political debates in the subcontinent. Political actors are currently mostly busy wielding distinctions such as indigenous vs. foreign and playing a dangerous game o (...)(...)

Lire la suite

Rencontre littéraire autour d'Amit Chaudhuri

Rencontre - Vendredi 12 avril 2019 - 18:00CEIAS - BibliothèqueLe Diwan Wilsonprésente :« Rencontre littéraire autour d'Amit Chaudhuri »Discussion en anglais animée par Tirthankar Chanda Amit Chaudhuri, né à Calcutta en 1962, est romancier, poète, essayiste, critique littéraire. Né dans une famil (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS

54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr

 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

Tél. : +33 (0)1 53 70 18 78

bibinde[at]ehess.fr

 

La collection Purushartha
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr

 

Twitter : @ceias_fr
Facebook : @ceiassouthasia