CECI n'est pas EXECUTE 2019-2022 | TST - Textes alentour de textes : stances satellites, préfaces et colophons de manuscrits sud-indiens

Recherche | Projets et programmes financés

2019-2022 | TST - Textes alentour de textes : stances satellites, préfaces et colophons de manuscrits sud-indiens

Financeur

ANR (FRAL 2018)

Coordinateur

Emmanuel FRANCIS (CRCN, CNRS, CEIAS, UMR 8564, EHESS & CNRS)

Eva WILDEN (Universität Hamburg)

Partenaires

Centre for the Study of Manuscript Cultures Universität Hamburg (CSMC)

Bibliothèque nationale de France (BnF)

Staats- und Universitäts-bibliothek Hamburg Carl von Ossietzky (Stabi)

TST - Textes alentour de textes : stances satellites, préfaces et colophons de manuscrits sud-indiens (collection de la BnF à Paris et de la Stabi à Hambourg)

 

Ces dernières années, des progrès ont été réalisés tant dans la numérisation des manuscrits indiens que dans le domaine de la codicologie, avec l’établissement de nouvelles normes de catalogage. La tendance est à la mise en ligne d’images accompagnées de descriptions élaborées. Les collections numériques richement cataloguées offrent des possibilités nouvelles de recherche quantitative et qualitative, pour l’étude du développement des écritures et la datation que l’étude des divers éléments paratextuels (colophons, préfaces, « strophes satellites », etc.). Elles constituent également une mine d’information sur la provenance et la transmission des manuscrits et des textes qu’ils portent.

Hambourg comme Paris abritent aujourd’hui d’importantes collections de manuscrits indiens plus ou moins dormantes. La Bibliothèque nationale de France (BnF) possède la plus remarquable collection européenne de manuscrits en tamoul (environ 700), ainsi que diverses petites collections en sanskrit et en langues régionales. La bibliothèque universitaire de Hambourg (Staats- und Universitäts-bibliothek Carl von Ossietzky, Stabi) possède une collection de près de 500 manuscrits, dont la plupart proviennent du sud de l’Inde, en sanskrit principalement, mais aussi en tamoul et en d’autres langues régionales.

L’objectif du projet est de rendre accessibles en ligne d’importantes portions de ces deux collections, accompagnées de leurs catalogues, et d’entreprendre des recherches à grande échelle sur les matériaux paratextuels. Il s’agit de contribuer d’une part à enrichir notre connaissance des périodes, lieux et communautés qui ont produit ces manuscrits. D’autre part, le matériel mis au jour permettra une meilleure connaissance l’interface entre tradition littéraire et tradition orale, les paratextes tels que les préfaces et les versets mnémoniques oscillant en effet à la frontière entre les conventions littéraires et les traditions locales, souvent orales.

Tandis que les bibliothèques concernées, la communauté des chercheurs et le grand public bénéficieront de l’enrichissement des données accessibles en ligne, des études seront publiées sur les traditions littéraire et grammaticale en tamoul classique, sur divers domaines des traditions savantes en sanscrit et en d’autres langues régionales, mais aussi sur la rencontre des traditions occidentales et indiennes sous la forme de documents produits par les missionnaires chrétiens.

Mot clés 

manuscrits, culture des manuscrits, paratextes, humanités numériques.

Membres du projet

Equipe française :

Nalini BALBIR (PARIS-3/EPHE), Jean-Luc CHEVILLARD (CNRS), Jérôme PETIT (BnF), Uthaya VELUPPILLAI (InALCO), Ines G. ŽUPANOV (CEIAS).

Partenaires de l’équipe française :

Suganya ANANDAKICHENIN (Universität Hamburg), Daniele CUNEO (PARIS-3), Hugo DAVID (EFEO, Pondicherry, India), Zoé HEADLEY (CEIAS), Isabelle RATIE (PARIS-3), Thillai Chidambaram RAJARETHINAM (EFEO, Pondicherry, India), T. RAJESWARI (EFEO, Pondicherry, India), Margherita TRENTO (CEIAS & University of Chicago), Vincenzo VERGIANI (University of Cambridge), G. VIJAYAVENUGOPAL (EFEO, Pondicherry, India).

Equipe allemande :

Giovanni CIOTTI (Universität Hamburg), Victor D’AVELLA (Universität Hamburg), Harunaga ISAACSON (Universität Hamburg), Erin McCANN (Universität Hamburg).

Partenaires de l’équipe allemande :

Martin DELHEY (CSMC), Florinda DE SIMINI (University of Naples), Camillo Alessio FORMIGATTI (Bodleian Libraries), Marco FRANCESCHINI (University of Bologna), Karsten HELMHOLZ (CSMC), Ilona KĘDZIA (University of Krakow), Monika MÜLLER (Stabi), Cristina MURU (University of Tuscia), Stefan THIEMANN (Universität Hamburg), Vinodh RAJAN (Universität Hamburg)

Atelier thématique 

Régionalisme et cosmopolitisme : textualités tamoules

 

https://tst.hypotheses.org/

 

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

John MacGregor Murray (1745-1822): Persianate and Indic Cultures in British South Asia

Journée(s) d'étude - Mardi 28 mai 2019 - 10:00This workshop proposes to examine European engagement with Persian language and textual culture in South Asia. In Mughal India (1526-1857) and in the Princely States emerging with the decline of Mughal central power, Persian language established itse (...)(...)

Lire la suite

Bodies and Artefacts: Relics and other devotional supports in Shia societies in the Indic and Iranian worlds

Journée(s) d'étude - Lundi 27 mai 2019 - 10:00Programme (En anglais) 10:15 - Welcome Address by CEIAS Director10:20 - Opening remarks by Michel Boivin, Annabelle Collinet, Sepideh Parsapajouh  10:30 - Karen Ruffle (University of Toronto), EHESS-IISMM Invited ProfessorPresence in Absence: The For (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS

54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr

 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

Tél. : +33 (0)1 53 70 18 78

bibinde[at]ehess.fr

 

La collection Purushartha
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr

 

Twitter : @ceias_fr
Facebook : @ceiassouthasia