CECI n'est pas EXECUTE Axe 4 | Approches comparatives de la pluralité religieuse

Recherche | Axes transversaux

Axe 4 | Approches comparatives de la pluralité religieuse

Membres

 

Coordinateurs : Mathieu Claveyrolas (mathieu.claveyrolas[at]laposte.net) ; Hamzi Khateb (khatebhamzah[at]gmail.com)

Membres statutaires : Michel Boivin, Mathieu Claveyrolas, Rémy Delage, Cécile Guillaume-Pey, Aminah Mohammad-Arif, Blandine Ripert, Raphaël Voix, Ines G. Županov

Membres associé(e)s : Grégoire Schlemmer, Pierre-Yves Trouillet

Post-doctorant(e)s : Christelle Barois, Houssame Bentabet, Nicolas Cane, Hamzi Khateb, Julien Levesque, Zahir Balloo

Doctorant(e)s statutaires et associé(e)s : Ali Bhatti, Darlini Canabady-Moutien, Laetitia Fronval, Eglantine Gauthier, Monica Guidolin, Kamran Khumber, Lou Kermarrec, Ana de Lemos Thomas, Aurélie Méric, Caroline Michon, Charza Shahabuddin

Ateliers thématiques 2019-2023

 

Vécus de la pluralité religieuse et réflexivité en Asie du Sud (Aminah Mohammad-Arif, Grégoire Schlemmer)

L’esthétique et le vernaculaire : processus interreligieux et production des nouvelles élites dans l’aire sindhi (Michel Boivin, Julien Levesque)

Circulations des savoirs religieux et dynamiques sociales dans l’océan indien (Michel Boivin, Rémy Delage)

Enseignements du Master Etudes Asiatiques de l'EHESS

2019/2020

Mobilités, espaces et circulations religieuses : réflexions interdisciplinaires (Rémy Delage)

Histoire et anthropologie des sociétés musulmanes dans l'Asie du sud contemporaine (Michel Boivin, Delphine Ortis, Fabrizio Speziale)

Interactions between Islamicate and Indic Societies in South and South-East Asia: Comparative Perspectives (Fabrizio Speziale, Hélène Njoto)

Mondes insulaires de l’océan indien (Mathieu Claveyrolas, Julie Peghini, Catherine Servan-Schreiber)

Anthropologie sociale en Inde et en Asie du Sud (Jean-Claude Galey, Francis Zimmermann)

Asies [Tronc commun] (Arthur Cessou), Séquence thématique 6 « La question religieuse : sécularisation et réinvention »

2018/2019

Mobilités, espaces et circulations religieuses : réflexions interdisciplinaires (Rémy Delage),

Histoire et anthropologie des sociétés musulmanes dans l'Asie du sud contemporaine (Michel Boivin, Delphine Ortis, Fabrizio Speziale),

Mondes insulaires de l’océan indien. 2 (Mathieu Claveyrolas, Laurent Berger, Didier Nativel, Julie Peghini, Catherine Servan-Schreiber),

Interactions between Islamicate and Indic Societies in South and South-East Asia: Comparative Perspectives (Fabrizio Speziale, Andrea Acri)

Projets-programmes financés

 

I-Share | Indian Subcontinent’s Shared Sacred Sites (ANR, 2018-2021)

 


 

Combinant recherches anthropologiques, historiques et géographiques, cet axe développera des approches comparatives de la pluralité religieuse en Asie du Sud et en diaspora, où les rapports interreligieux produisent et réinventent de l’identité dans le voisinage. Il s’agira ici de s’intéresser à des configurations plurielles à l’échelle locale, en ethnographiant par exemple des situations « cosmopolites » observables dans des lieux de culte et en articulant leur analyse avec celle de l’espace social et politique plus large dans lequel elles s’inscrivent.

Plusieurs membres du CEIAS se sont intéressés par le passé à ce type de configurations locales, notamment en Inde du Sud au cours des années 1990 (Jackie Assayag et Gilles Tarabout) et, plus récemment, dans la région du Sindh au sud du Pakistan, comme dans la localité de Sehwan Sharif, étudiée par Michel Boivin, Rémy Delage et Delphine Ortis (2008-13), où les frontières de l’identité religieuse, externe (hindou-musulman) et interne (sunnite-chiite), sont constamment brouillées, tant en pratique qu’en représentation. Pareillement, un projet collectif en cours, dirigé par Michel Boivin (2016-17), traite de la figure composite de Jhulelal qui fait l’objet d’un culte partagé entre musulmans, hindous et sikhs, au Pakistan, en Inde et dans l’ensemble de la diaspora sindhi. Dans la même perspective, un projet de recherche collectif et pluridisciplinaire (piloté par Aminah Mohammad-Arif et Grégoire Schlemmer), qui fédère plusieurs membres du CEIAS et qui a fait l’objet d’une demande de financement auprès de l’ANR en 2017, vise l’analyse comparée de lieux de culte pluri-confessionnels, répartis dans plusieurs pays d’Asie du Sud et en diaspora.

Si la plupart de ces travaux sur la diversité religieuse sont spatialisées, prenant le lieu, sa configuration et ses usages comme angle d’analyse, d’autres approches renvoient en revanche au paradigme de la contestation et de la compétition (Eade et Sallnow 1991), qui voit dans les rassemblements religieux des arènes à l’intérieur desquelles s’affrontent des discours contradictoires, révélateurs de conflits de représentation et de pratiques du religieux. C’est là tout l’enjeu de l’atelier thématique « Vécus de la pluralité religieuse » (coord. Aminah Mohammad-Arif et Grégoire Schlemmer) qui va plus loin en mettant l’accent sur la démarche réflexive des individus, générée par la situation de pluralité religieuse, avec en retour des effets sur leurs conceptions et leurs pratiques. Pour analyser les processus à l'œuvre, cet atelier propose d’examiner trois types de situations au sein desquels la pluralité religieuse s’observe : la coexistence (points d’accord et de partage dans les interactions du quotidien), l’interpénétration (perméabilité et interférence entre religions), et la conversion (pluralité religieuse interne à un individu, avec redéfinition potentielle du rapport à l’Autre). Quant à l’atelier « L’esthétique et le vernaculaire » (coord. Michel Boivin, Julien Levesque), il propose d’analyser la poly-appartenance religieuse à travers l’étude des productions culturelles localisées, comme certains dispositifs iconographiques et visuels originaux, révélateurs des interactions entre un savoir vernaculaire sindhi et la production de nouvelles élites depuis la période coloniale.

L’approche des lieux saints s’est profondément renouvelée au cours des dernières décennies et les recherches s’orientent également vers la prise en compte du « mouvement » à travers les lieux et les espaces sociaux. La mobilité du religieux, spatiale (voyage rituel, déplacement) ou non-géographique (imaginaire, savoirs et représentations), par le brassage de populations diverses qu’elle engendre, joue un rôle moteur dans la production de mixité comme la cohabitation temporaire affichée entre différentes communautés confessionnelles à l’occasion de rassemblements religieux. Le deuxième axe de recherche portant sur la mobilité et la circulation des savoirs, dont l’atelier thématique coordonné par Michel Boivin et Rémy Delage, permettra de s’interroger sur le rôle des migrations dans la transformation de la religiosité de circulants (Pierre-Yves Trouillet) ou des pratiques rituelles attachées à une figure de sainteté ou un lieu de culte en particulier (Rémy Delage).

Ces approches complémentaires de la pluralité religieuse invitent à repenser la frontière, mouvante et plus ou moins perméable selon les cas, entre identités confessionnelles, socialisées et spatialisées à l’échelon local. Deux enseignements complémentaires du Master AMO, l’un offrant une introduction comparée des différentes traditions religieuses dans le sous-continent indien (coord. Aminah Mohammad-Arif, Grégoire Schlemmer, Raphaël Voix), l’autre décomposant le champ d’études des mobilités en rapport à différentes formes de circulation religieuse (coord. Rémy Delage), ont pour objectif de stimuler les vocations d’étudiants désireux de poursuivre leurs études doctorales autour de ces problématiques.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Hélène Kessous lauréate du prix de thèse du musée du Quai Branly – Jacques Chirac 2019

Prix et distinctions -Hélène Kessous a soutenu sa thèse intitulée « La blancheur de la peau en Inde. Des pratiques cosmétiques à la redéfinition des identités » au sein du Centre d'études de l'Inde et de l'Asie du Sud à l’EHESS et sous la direction de Catherine Servan-Schreiber. C'est après une (...)(...)

Lire la suite

3e conférence Lévi-Strauss : "L'anthropologie et la paix universelle", par Heonik Kwon

Conférence - Jeudi 17 octobre 2019 - 17:00La conférence Lévi-Strauss sera prononcée cette année par Heonik Kwon professeur d'anthropologie au Trinity College (Université de Cambridge), et aura pour thème « L'anthropologie et la paix universelle ».Heonik Kwon (Université de Cambridge) est un anth (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS

54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr

 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

 

La collection Purushartha
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr

 

Twitter : @ceias_fr
Facebook : @ceiassouthasia