CECI n'est pas EXECUTE Axe 5 | Fabriques urbaines. Discours, pratiques et représentations

Recherche | Axes transversaux

Axe 5 | Fabriques urbaines. Discours, pratiques et représentations

Membres

 

Coordinatrice : Loraine Kennedy (loraine.kennedy[at]ehess.fr)

Membres statutaires : Michel Boivin, Rémy Delage, Loraine Kennedy, Stéphanie Tawa Lama-Rewal, Blandine Ripert, Aurélie Varrel

Membres associé(e)s : Nicolas Bautes, Anne-Julie Etter, Christine Ithurbide

Post-doctorant(e)s : Anna Dewaele

Doctorant(e)s statutaires et associé(e)s : Kiran Bhatty, Anne-Colombe Launois-Chauhan, Agnès Mengotti, Vishnu Kumari Tandon, Hugo Ribadeau Dumas

Participant(e)s externes : Marine Al Dahdah, Bérénice Bon, Ada Kerserho, Khaliq Parkar, Lola Salès, Min Tang, Marie-Hélène Zérah, Damien Carrière, Priyam Tripathy

Enseignements du Master Etudes Asiatiques de l'EHESS

2019/2020

 

Dynamiques contemporaines en Asie du Sud, société-économie politique-espace (Loraine Kennedy, Blandine Ripert)

Anthropologie sociale en Inde et en Asie du Sud (Jean-Claude Galey, Francis Zimmermann)

Asies [Tronc commun] (Arthur cessou), Séquence thématique 4 « Ville et patrimoine »

 

Evénements

 

Exposition « Des déchets et des hommes. La mise en images du rebut »,
17-28 mai 2019, EHESS

 

[CSH-CEIAS-CESSMA Online Workshop] Par Stéphanie Tawa Lama-Rewal et Khaliq Parkar
The Digitalization of Urban Governance in India: Techniques, Ideas, Practices

17-Les 11 et 12 octobre 2021, EHESS

 


 

La ville et les dynamiques urbaines sont au cœur d’un certain nombre de travaux individuels et collectifs menés au CEIAS depuis plusieurs décennies. Plusieurs projets pluri- et inter-disciplinaires pilotés par des chercheurs du Centre au cours des années 1980 et 1990 se sont traduits par la publication de deux monographies de référence, l’une centrée sur le site de Tiruvannamalai en Inde du Sud et l’autre sur la ville de Chanderi en Inde centrale. Un projet collectif plus récent et au long cours s’était fixé pour objectif l’étude interdisciplinaire d’une petite ville de pèlerinage soufi (Sehwan Sharif), conçue par ses membres comme un laboratoire du changement social et religieux au Pakistan. Enfin, dans le cadre d’initiatives individuelles ou de projets financés – notamment « Actors, Policies and Urban Governance » (MESR 2005-08) et « Chance2Sustain » (7ème PCRD 2010-14) – des recherches importantes ont porté sur la gouvernance urbaine et sur les processus de transformations socio-spatiales dans le double contexte de libéralisation économique et décentralisation politique depuis les années 1990. Portant sur les grandes métropoles indiennes comme Chennai, Bengaluru, Delhi, Hyderabad et Mumbai, ces travaux ont mobilisé depuis une quinzaine d’années des approches disciplinaires variées (géographie, histoire, sciences politiques, sociologie, économie).

La ville constitue en Asie du Sud un site privilégié d’observation des transformations sociales, dont le rythme n’a cessé de s’accélérer depuis quelques décennies. Qu’il s’agisse de problématiques économiques et spatiales (formes d’urbanisation, émergence de la métropole comme moteur de croissance, gestion du foncier et du marché immobilier), de la recomposition de l’espace politique (démocratie locale, gouvernance urbaine, politiques publiques dans les domaines de l’aménagement et de l’urbanisme, statut de l’espace public) ou des dynamiques culturelles (architecture et patrimonialisation, industries culturelles, évolution des normes de consommation et des mode de vie), les villes sont des lieux d’innovation sociale, culturelle et politique mais aussi des lieux de repli identitaire et de ‘revanchisme’  que certaines élites urbaines cherchent à façonner à leur guise. Elles jouent un rôle particulier comme creuset artistique, que ce soit comme lieu relais des avant-gardes mondialisées ou de mise en valeur de formes artistiques longtemps marginalisées, qui en retour l'intègrent à leur répertoire esthétique et participent activement aux débats sociaux, politiques et urbanistiques en Asie du Sud.

L’objectif de cet axe est de fournir un lieu d’échange pour les recherches en cours et pour stimuler l’émergence de nouvelles problématiques au Centre – par exemple, démocratisation et dé-démocratisation, villes intelligentes, dynamiques de patrimonialisation – en les confrontant aux interrogations du champ des études urbaines critiques et en favorisant des comparaisons internationales. Il fonctionnera essentiellement à travers des interventions individuelles et des journées d’études mais pourra également accueillir des ateliers thématiques à cycle court, en début ou à mi-parcours du quinquennal.

 

Groupe de travail « Numérique – Espace – Gouvernance urbaine »



En 2020, un nouveau groupe de travail est formé au sein de l'Axe V portant plus spécifiquement sur la question du numérique en relation avec la géographie et la gouvernance urbaine. Il s'agit de proposer un espace de réflexion sur les transformations auxquelles le numérique concourt dans les villes d'Asie du Sud. S'inscrivant dans la continuité de réflexions développées lors de deux journées d’étude sur les villes intelligentes en 2018 et 2019, il répond aussi à un intérêt croissant de la part de collègues, membres associés du CEIAS et doctorants pour ce sujet liés à leurs objets et terrains d'étude.

La diffusion mondiale de termes tels que « Digital urbanism » ou « data-driven urban management » amène à davantage interroger leur processus de diffusion et les enjeux plus larges qu'ils suscitent dans le contexte sud-asiatique, y compris sur les manières dont ils sont appropriés, débattus ou contestés. Le groupe de travail propose également de prolonger des réflexions menées dans l'Axe V sur différents types de dynamiques urbaines et d'interroger la façon dont les outils numériques les renforcent, accompagnent, accélèrent etc. La force et l'originalité du groupe reposent ainsi sur l'expérience de nombreuses années de recherche sur les villes, la gouvernance, la citoyenneté en Asie du Sud et les différents champs d'expertise développés par les uns et les autres. Le format des séances alterne entre des groupes de lecture, des interventions extérieures et des sessions davantage centrées sur des questions méthodologiques, comme par exemple comment mener des recherches à l'aide d'outils et de plateformes numériques.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Fabrizio Speziale, directeur d'études, nouveau membre de l'équipe pédagogique de l'EHESS, à Marseille

Portrait -Depuis septembre 2021, Fabrizio Speziale, directeur d'études à l'EHESS, a intégré l'équipe pédagogique de la mention de master « Recherches comparatives en anthropologie, histoire, sociologie (RCAHS) » de l’EHESS, à Marseille.À l'EHESS, Fabrizio Speziale occupe la chaire « Asie du sud (...)(...)

Lire la suite

Hélène Kessous lauréate du prix de thèse du musée du Quai Branly – Jacques Chirac 2019

Prix et distinctions -Hélène Kessous a soutenu sa thèse intitulée « La blancheur de la peau en Inde. Des pratiques cosmétiques à la redéfinition des identités » au sein du Centre d'études de l'Inde et de l'Asie du Sud à l’EHESS et sous la direction de Catherine Servan-Schreiber. C'est après une (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS

54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr

 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

 

La collection Purushartha
54 boulevard Raspail
75006 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr

 

Twitter : @ceias_fr
Facebook : @ceiassouthasia