Membres | Associés

Raphaël Rousseleau

Professeur
Institution(s) de rattachement : Université de Lausanne

Coordonnées professionnelles

r_rousseleau[at]hotmail.com

webpage in English

Présentation

 

Professeur en anthropologie (processus politico-religieux, IRCM-FTSR) à l’université de Lausanne (Suisse).

Dr en anthropologie sociale (EHESS, 2004), formé en philosophie et archéologie.

Bourses et post-doc : allocataire puis ATER à l’EHESS (2004-06) ; ancien chargé de cours à l'INALCO (religions populaires de l'Inde)

bourse post-doctorale du Musée du quai Branly (2006-07) ;

Vacataire de l’ANR HimalArt: ‘Objets d’art’ d’Himalaya (dir. G. Krauskopff, LESC, Paris X-Nanterre), puis SOGIP (Scale of Governance: the UN, the States and Indigenous People, dir. I. Bellier, LAIOS), financé par le European Research Council (2011-2015).

 

Jusqu’à aujourd’hui, mes travaux portent sur quatre domaines :

1 - l’ethnologie des adivasi ou ‘tribus’ de l’Inde ;
2 - l’anthropologie de l’art/esthétique ;
3 - l’articulation entre politique et religieux, et les reconfigurations ‘modernes’ ;
4 - les formes et figures locales de savoirs.
 

1 - Ma spécialisation originale est l’histoire et l’ethnographie des Scheduled Tribes ou adivasi : ‘indigènes’ de l’Inde. Ma thèse portait sur les « institutions politico-rituelles » d’un tel groupe en Odisha, dont j’ai montré notamment les liens avec des formes de patronage royale (cf publications, 2008). À partir de cette recherche, j’ai généralisé l’examen des discours hégémoniques sur ces minorités : textes pouraniques et récits de fondation de temple, rapports coloniaux, discours citadins et muséaux actuels, débats autour des projets de développement et de mines, etc. Par symétrie, je m’intéresse aux termes dans lesquels les adivasi se reconnaissent eux-mêmes (‘gens de la terre’, aujourd’hui ‘peuples autochtones’ ou honorant la Nature/la montagne, etc.), pour répondre aux difficiles enjeux contemporains (industrialisation sauvage, éducation, etc.). Je prépare un nouveau projet de terrain sur l’agriculture de ces groupes.

2- J’ai travaillé aussi sur la construction de la catégorie d’art tribal indien, replacé à l’intérieur d’une histoire de l’art et artisanat rural de l’Inde, recherche qui reste encore en cours de publication.

Dans ce domaine de l’esthétique, je mène actuellement une ethnographie de l’expérience sensible du pèlerinage à Puri, Odisha, auprès de Jagannath (une incarnation de Krishna), et l’universalisation de ce dieu régional via discours et iconographies. J’envisage plusieurs publications à partir de ce dossier riche.

3 - Un axe de mes recherches (et enseignement) concerne les agencements entre fonctions religieuses et politiques, et les reconfigurations particulières à l’Inde amenées par l’adoption d’institutions et discours modernistes. Là encore, je m’intéresse notamment à quelques controverses autour de Jagannath.

4 - L’une des pistes d’étude que j’espère développer bientôt (en collaboration) porte sur les formes régionales de savoirs et d’autorités savantes.

 

 

Page personnelle sur le site de l’Université de Lausanne

 

Équipes de recherche / Ateliers thématiques

CEIAS

2014-2018 | Coordinateur avec Marie Fourcade et Tiziana Leucci de l'atelier L’amour entre norme et transgression : art, histoire, fiction

2010-2013 | Coordinateur avec Catherine Servan-Schreiber (CNRS) du réseau « Industries culturelles, scènes artistiques et littéraires indiennes »

2010-2013 | Membre de l’équipe « Cultures et constructions historiques dans l’Asie du Sud de la première modernité »

 

Autres

Membre de l’équipe Scale of Governance: the UN, the States and Indigenous People, dirigé par Irène Bellier (LAIOS, CNRS-EHESS), financé par le fonds européen “ERC Advanced Grant”.

 

Organisation de colloque

 

Organisateur avec Tiziana Leucci du colloque international Contre-culture dans les arts indiens. Peinture néo-tantrique ; littérature, musique et danse dans les années 60-80, les 28 et 29 mai 2015 au musée du Quai Branly

Organisateur avec Catherine Servan-Schreiber de la 18ème journée d'études du CEIAS, Dynamiques des industries culturelles indiennes, le 9 décembre 2013

Organisateur avec Tiziana Leucci du colloque international De la « danse de Shiva » à la World Music. Icône du rythme et langage des gestes entre l’Inde, l’Europe et les États Unis, les 29 et 30 mai 2012 au musée du Quai Branly

Organisateur de la 16ème journée d’étude du CEIAS, Du texte au terrain, du terrain au texte. Dialogues disciplinaires autour de l’œuvre de Madeleine Biardeau autour de l’œuvre de Madeleine Biardeau, le 5 avril 2011.

Organisateur de la journée d’étude L’art d’être autochtone: Figures du tribal et figurations tribales en Inde, au musée du Quai Branly, financée par le musée du quai Branly, le CEIAS, l’ANR HimalArt et la Maison des Sciences de l’Homme, le 18 juin 2010. En marge de l’exposition « Les autres maîtres de l’Inde », cette journée d’étude a réuni des spécialistes français, britanniques et indiens pour interroger les définitions de l’art tribal de l’Inde, et suivre comment le discours artistique primitiviste a progressivement influencé les productions des créateurs tribaux eux-mêmes.

 

Enseignements

 

(depuis 2011) Divers cours d’histoire et anthropologie ‘des processus politico-religieux’ à l’université de Lausanne

2010-11 : Interventions sur les “Religions et pratiques populaires” dans le cadre du cours de civilisation de l’Inde, à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales.

2006-10 : Charge de cours en anthropologie des religions à l’Université de Lausanne.

2004-06 : Atelier de lecture sur les rapports entre ethnologie et histoire centré sur l’Inde, en tant qu’Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche en anthropologie sociale, dans le cadre du Master mention AMO (Asie Méridionale et Orientale), à l’EHESS.

 

Affiliation secondaire

 

Laboratoire d’Anthropologie des Institutions et des Organisations Sociales, à travers l’équipe SOGIP, dirigée par Irène Bellier (DR, CNRS-EHESS).

 

Mots-clés

 

Anthropologie du politique et du religieux ;

Anthropologie esthétique et de l’espace ;

Mémoire culturelle et usages du passé, métaphores techniques et “sens pratique” ;

Ethnohistoire des royaumes de l’Orissa et des populations tribales (de langues austriques/munda et dravidiennes) ;

histoire coloniale et épistémologie des catégories de “tribus enregistrées” (Scheduled Tribes) et adivasi ou “aborigènes de l’Inde”, de “religions”, “art”, “littérature”… adivasi ;

Représentations citadines, discours et réalités du développement, de l’industrialisation ;

Revendications adivasi, ‘réinvention’ des traditions, droit des ‘peuples autochtones’, etc.

 

 

Publications :

 

Voir la liste complète sur le site de l'Unil :
 
 
 

 

Dernière mise à jour le 6 juillet 2015

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Les langages de l’amour. Paroles et gestes dans les théâtres dansés de l’Inde

Journée(s) d'étude - Mardi 04 avril 2017 - 10:00Le Festival de danses indiennes Mouvements Émouvants rassemble danseurs, chercheurs et amateurs autour d’une série d’évènements annuels. Journée d’études, projections de films et documentaires, ateliers d’initiation et spectacles sont autant d’occa (...)(...)

Lire la suite

Engineers and society in India (1850 to present times)

Colloque - Lundi 27 mars 2017 - 10:00 More than any other, the profession of engineer appears to encapsulate many of the transformations affecting contemporary India today. Engineers symbolise the rise of the so- called middle classes, and the manner in which India has positioned itself as an em (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
UMR8564 - CNRS / EHESS
190-198 avenue de France
75013 Paris, France

Tél. : +33 (0)1 49 54 83 94

Communication :
nadia.guerguadj[at]ehess.fr

Direction :
dir.ceias[at]ehess.fr
 

La bibliothèque du CEIAS
Maison de l'Asie
22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

Tél. : +33 (0)1 53 70 18 78

bibinde[at]ehess.fr

 

La collection Purushartha
190-198 avenue de France 75013 Paris, France

purushartha[at]ehess.fr